Les souvenirs de nos couleurs

Au Piton Des Neiges, j’ai abandonné mon cœur volcan,
En cet instant, le soleil nous émerveille
Dans la splendeur de ses éclats, couleurs du temps.
Le Paille en queue emporte au loin ton sommeil,
Tout est rythme et mouvements
A l’heure où les oiseaux se posent sur nos fleurs.
Entendez-vous les cris des enfants,
Au moment où la Papangue, vavangue près des Corbeilles ?
Au Piton De La Fournaise, j’ai bu à ta fontaine de lave
Pour étancher ton désir d’engloutir tes épaves.
Ressentez-vous l’élan du bonheur
Sur les hélices de l’Hélicoptère, il se déploie sans pareil !

Je poétesse

  • Vues2057
  • Aime0
  • Évaluations12345

6 Commentaires
  1. Auteur
    personne 3 ans Il y a

    Voilà de nouveau, le retour des claves.

  2. frimousse 3 ans Il y a

    Des petites bulles chaudes de lave, exotisme !
    Je voyage, j’aime !

    Amicalement
    Frimousse

  3. Papaye 3 ans Il y a

    Superbe volcan , La Fournaise, Je l’ai vu en action il y a 27 ans , quel spectacle !!!
    Merci pour ce petit voyage aux belles images et qui me rajeunie tout plein.

    (Extrait de ma partie d’un petit poème écrit à 2 mains avec Alain 23 sur l’ancien site de Jepoème)

    Oui, j’ai dans mon salon un peu de ce pays,
    Fauteuils en tamarin (5) que je trouve jolis ;
    De cannage et volutes ils ont un air d’antan
    Et dès que je m’assois, j’entends le bruit du vent.
    Ma mémoire s’éveille au grès des souvenirs
    Et les images émergent au milieu des soupirs.
    Sur la jolie console, en tamarin aussi,
    Le Saint Géran (6) m’évoque et Paul et Virginie.
    Au bord de l’océan dans le ciel radieux,
    Les ailes ouvertes en grand plane le paille en queue,
    Survolant la falaise où les vagues en furie
    Écument et se fracassent sur les grands rochers gris.(Papaye)

    Amitiés Papayennes Jepoetesse (sourire)

  4. Auteur
    personne 3 ans Il y a

    Merci pour le partage de vos émotions dans le souvenir d’une Ile dont on demeure liée à jamais une fois qu’on l’a connue.
    Ma grand- mère avait essentiellement des meubles en Tamarin.
    Un jour des hommes venus d’ailleurs lui ont proposée comme bon nombres de personnes dans son quartier des meubles très modernes en échange.
    Une joie immense pour ces familles qui étaient des gens innocents, ivres de vivre, le bonheur de consommer selon la couleur de leurs temps.
    Aujourd’hui, en souvenirs de ma grand-mère et de sa robe couleur du temps très moderne, dans ma maison j’ai des meubles dernier cri.Toufois, les meubles en bois de tamarin c’est la chaleur dans les coeurs des habitants d’une maison, nous avons un meuble téléphone dans cette matière.
    Les meubles de ma mère sont essentiellement en bois de tamarin, elle les a donnés à mon oncle quand elle est venue habiter chez moi. Lui, on peut-être sûr, il en prendra soin, c’est tout le trésor que son beau frère, ancien combattant aujourd’hui décédé a laissé en héritage à sa soeur.
    A chacune de mes visites, chez lui, j’entends encore les cris de ma mère quand enfants inconscients on s’aprêtaient à trucider ses précieux meubles. Mon préféré, c’est la coiffeuse sculptée de fleurs tropicales.
    Mon oncle, un homme très malade, s’accroche à la vie juste pour veiller le plus longtemps possible sur les richesses de sa soeur.
    Je me demande bien qui veillera sur ces meubles le jour de son départ pour l’autre monde ?
    Je suppose que ce sera sa fille, pour l’instant elle réside dans la région parisienne mais elle acheté la maison pour que son père puisse terminer ses jours paisiblement au milieu de tous ses meubles.
    Il y a aussi des objets longtemps dans cette maison, le moulin à café, des jours heureux, le café grillé, mes souvenirs de nos petites bagarres juste pour être celui qui moudra le café…
    Un temps mémorable dans ma tête de femme de 50 ans qui quitte son Ile uniquement à l’occasion de quelques voyages d’agrément.
    Merci de mettre en partage votre passion pour mon Ile.
    Il m’arrive d’écrire sur mon Ile, c’est une façon pour moi de préserver ma mémoire et de partager ce que je porte en moi.

    Bon lundi

    Amitiés
    Jepoétesse

    Nous avons un papayer , un manguier et bien d’autres dans le jardin qui fait face à cette maison. Elle est située en périphérie de Saint Denis.

    Papaye, joli pseudo. Papaye porte la rime de marmaye.

  5. Auteur
    personne 3 ans Il y a

    Bonjour,elisapier, mercir d’apprécier ce voyage en partage sur les terres de jepoème.

    Amitiés
    Jepoétesse

  6. Auteur
    personne 4 mois Il y a

    Grand départ de mon oncle depuis deux ou trois mois. On a tout laissé sur place. J’ai dans le coeur la maison de mon enfance et ses meubles.

    Mais il faut laisser le passé se reposer en paix.

    Jepoétesse

Laisser une réponse

©2019 Jepoeme.fr L'utilisation du site JePoeme.fr implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Règles de confidentialité

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?