Les saisons du cœur…

Les saisons du cœur…

 

Les saisons du cœur

Sont comme les saisons de la vie

Elles passent en douceur

Il en est souvent ravi

 

Ou explosent en douleur

Et là il cherche sa survie

Pourquoi tant de crainte et de peur

Notre monde est fait ainsi

 

Que l’amour inonde notre champ comme des fleurs

Sa soif de pur bonheur et d’extase est assouvie

Que sa porte soit frappée par le malheur

C’est pour lui la fin du monde garantie

 

Il ne doit point transcender même si

Dans les extrêmes il est frappé de stupeur

Car les saisons ont toujours un rythme établi

Qu’ils y dérogent avec douceur ou avec raideur

 

Eviter de prendre çà très à cœur puisque c’est écrit.

 

“Droits d’auteur protégés”

  • Vues1440
  • Aime0
  • Évaluations12345

4 Commentaires
  1. Mireille Masson 4 ans Il y a

    Exactement ! Tout est écrit !
    Et les saisons passent comme passent les “vagues” du coeur !
    Et, il n’y a rien à faire que voir et laisser faire !
    Mais c’est écrit avec brio ! c’est certain !
    Et j’aime beaucoup la dernière phrase ! Tellement logique !

    Merci cher Forester pour ce délicieux moment.
    Amitié
    Mireille

  2. Auteur
    forester 4 ans Il y a

    Merci ma chère Mireille pour ton chaleureux commentaire…oui c’est la nature même et comme on dit chasser le naturel, il revient au galop…

    Au plaisir de te lire…à bientôt, tu vas nous manquer…
    Forester

  3. CARLAME 4 ans Il y a

    quelle belle idée cette métaphore sur les saisons !
    j’aime ce vers “Que l’amour inonde notre champ comme des fleurs”
    c’est bien dit, cela fais penser à l’été ceci étant dit, je regrette que tu ne décris pas trop les saisons, tu aurais du plus penser ce poème car l’idée était là, tu n’avais qu’à la cueillir pour nous faire déguster davantage la saveur des saisons, au fur et à mesure et au fil des températures !
    bon, j’ai fais une critique constructive, j’espère
    avec mention : peut mieux faire, car tu as les capacités pour l’améliorer
    j’espère que tu ne m’en voudras pas pour la franchise
    c’est avec plaisir de te lire que je te salue cher Forester

  4. Auteur
    forester 4 ans Il y a

    Merci ma chère Carlame, il n’y a rien qui me dérange dans ton commentaire, au contraire c’est constructif, c’est simplement parce que j’ai écrit ce poème en quelques minutes et j’ai surtout pensé aux saisons du cœur et de l’amour en faisant une petite comparaison avec les saisons de la nature…mais plus approfondis comme tu dis serait encore mieux…

    Au plaisir de te lire…
    Forester

©2020 Jepoeme.fr L'utilisation du site JePoeme.fr implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Règles de confidentialité

ante. Sed ut dapibus diam sem,

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?