Les oisillons

Les oisillons

Les arbres verts sont géants et ploient sous la pluie ardente
les oisillons blottis sous les ailes protectrices
se laissent bercés par le vent prometteur de félicité et de liberté
un vacarme assourdissant
fait envoler les parents
le grand arbre ploie et chute
mais le printemps n’est-il pas synonyme d’espoir et de renouveau vécu ?
petits cadavres jonchent le sol
avec totale indifférence
les chats du voisinage en raffolent
triste printemps que voilà
qui fait resurgir chez l’homme
l’appât du gain : planchettes, sciure tout sera pensé et payé
mais qui paiera la note
pour toutes ces petites âmes assassinées?

  • Vues1739
  • Aime0
  • Évaluations12345

0 Commentaires

Laisser une réponse

©2019 Jepoeme.fr L'utilisation du site JePoeme.fr implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Règles de confidentialité

Donec libero quis, consectetur ante. porta. vulputate, id commodo ultricies tristique Praesent

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

Create Account