Les oiseaux

Les oiseaux

J’observais un oiseau se poser avec grâce
sur le parvis doré de ma cour des rêves.
J’entendis les efforts de chacune des brasses,
lorsque de ses ailes il battit sans trêve.

Cette petite boule de plumes d’ange oiseau
venait de se poser, si belle et si fragile.
Elle m’observait d’un oeil tout rond et rigolo,
attentive à mes gestes même très volatils.

Un second, plus petit vint se poser aussi,
et à voir son allure de gente demoiselle,
je sus qu’il s’agissait de sa petite amie.
Le couple roucoulait, je tenais la chandelle.

Nos jolis tourtereaux gambadaient sur le sol,
ne se doutaient de rien et sans aucun tabou.
Dans ma cour des rêves il y eut un bémol,
quand elles reconnurent mon faciès de loup.

M-Wolff

01/12/2015

  • Vues5869
  • Aime0
  • Évaluations12345

22 Commentaires
  1. Auteur
    M Wolff 5 ans Il y a

    Je vous rassure, les tourtereaux sont sains et saufs.
    Plus de peur que mal 🙂

  2. Auteur
    M Wolff 5 ans Il y a

    Une petite correction a fait remonter le texte de trois étages, ce n’était pas
    le but recherché bien entendu.

  3. Larsenbac 5 ans Il y a

    C’est très romantique, et l’observation de ces moments intimes est un privilège, quand on peut le faire de chez soi !
    J’ai la chance de voir un rouge-gorge (l’ami des jardiniers) à ma porte, où je lui délivre quelques miettes. C’est sans doute l’espèce qui s’approche avec le moins de crainte !

    Bonne soirée

    Amitiés

    L@rs

    • Auteur
      M Wolff 5 ans Il y a

      J’ai changé la nature du titre.

      Bonsoir Léo,

      C’est en regardant un beau pigeon blanc se poser devant moi
      que j’ai eu l’envie d’écrire ce texte. Le rouge gorge est magnifique
      avec son petit tablier roux, sympathique oiseau.

      Amitiés

      M-Wolff

  4. Trémière 5 ans Il y a

    joli soir Moïse,

    un poème qui m’enchante, j’aime tant les animaux !

    Je suppose que tes chats n’étaient pas là ? sourire !

    Mes hirondelles ont abandonné leur nid car mes chattes les lorgnent en se pourléchant presque les babines à l’avance !

    Mais je laisse les nids à leur place !

    Bien à toi^^

    *sourire*

    • Auteur
      M Wolff 5 ans Il y a

      Bonsoir Rose,

      Merci de ta présence féline 🙂

      Tu as bien fait de ne pas toucher aux nids de ces oiseaux si fragiles.
      Les hirondelles sont très sensibles, elles reviendront si tu gardes tes
      matous à bonne distance. Mes chats se tiennent à carreau avec mon
      berger Allemand qui les surveillent quand ils font les babouins (ils
      grimpent sur mes armoires et me foutent des poils partout.

      Bonne soirée poétique

      Moïse

  5. Auteur
    M Wolff 5 ans Il y a

    Qui les surveille pardon (le sujet c’est le chien) sourire

  6. Auteur
    M Wolff 5 ans Il y a

    Ich sah einen vogel anmuting landen.

  7. Boho 5 ans Il y a

    comme un couple d’inséparables

    • Auteur
      M Wolff 5 ans Il y a

      Les uns séparables ? Un est indivisible cher Boho 😉

      Merci de votre passage Boho.

      Amicalement

      M-Wolff

  8. Boho 5 ans Il y a

    je parlais des inséparables du film les oiseaux, qui sont le fil conducteur de l’amour en parallèle des deux personnages principaux Tippi Hedren et Rod Taylor.

    Ce qui m’a fait penser a votre petite boule de plume fragile.

    • Auteur
      M Wolff 5 ans Il y a

      Je plaisantais avec ce jeu de mots (les uns séparables) vous l’aurez compris
      bien entendu cher Boho. Certaines espèces restent en couple :
      je pense aux inséparables, aux tourterelles et aux pies. Les tourterelles sont
      d’une douceur exemplaire. Elles sont fragiles et craintives.

      Bonne soirée poétique.

      M- Wolff

  9. Trémière 5 ans Il y a

    Je te relis, cher Moïse,

    en me disant : et si les oiseaux étaient des anges ?

    il y a de quoi se poser la question, ne crois-tu pas ?

    *sourire*

    • Auteur
      M Wolff 5 ans Il y a

      Chère Rose, vous avez peut être raison. Nous vivons dans un monde
      étrange et enchanteur. Au delà des conventions absurdes des hommes
      de notre époque, il y a des choses extraordinaires qui nous sont cachées.
      Je vous l’assure, mais…chuut, je ne peux rien dire de plus sans éveiller
      les soupçons : des anges nous observent 😉

      Amicale pensée poétique.

      Moïse

      • Trémière 5 ans Il y a

        *sourire* !

        On se comprend bien, je crois mais … chut !

        Bien amicalement.

        Rose

  10. rymailleur 5 ans Il y a

    J’ai trouvé la chute très bien…
    Un loup parmi des oiseaux
    c’est une bonne métaphore

    Rym…

    • Auteur
      M Wolff 5 ans Il y a

      Bonjour rymailleur,

      Merci d’être passé.
      Ce n’est pas à mon sens
      une métaphore. Il s’agirait
      plutôt d’un fatal constat.

      Amicale pensée

      M-Wolff

  11. CARLAME 3 ans Il y a

    un écrit que j’avais raté, tu as bien fait de le remonter ceci a permis d’attirer mon attention,
    c’est très beau ces deux tourtereaux !
    très belle poésie,bravo
    carlame

    • Auteur
      M Wolff 3 ans Il y a

      Bonsoir carlame, deux années se sont écoulées depuis mon dernier commentaire, et tu es venu rendre hommage à mes oiseaux que j’apprécie tant. Je ne puis que te remercier pour cette lecture que tu as semble t-il aimé. Mille mercis.

      M-Wolff

  12. Gabrielle 3 ans Il y a

    j’aime les oiseaux et les loups fidèles à leur manière
    j’ai la chance d’être entourée d’oiseaux dans mon jardin et surtout d’un petit effronté de rouge gorge qui vient picorer les groseilles pendant que je les cueille et même pas peur !!!
    très beau poème M- Wolff
    v***
    @micalement

    • Auteur
      M Wolff 3 ans Il y a

      Bonsoir gabrielle, être entouré d’oiseaux est sans nul doute un privilège par les temps qui courent, en effet bien peu se soucie des oiseaux et des loups qui partagent notre habitat de plus en plus bafoué par l’avancée technologique d’êtres sans compassion. Je vous salue chère gabrielle et gâtez bien ce petit rouge gorge qui vous le rendra bien : par une présence plus fréquente.

      Amicale pensée

      M-Wolff

  13. Paule 2 ans Il y a

    Bonsoir Monsieur Wolff,

    Une poésie qui ravive l’attrait qu’exerce sur nous les oiseaux partout où ils sont. J’ai la chance d’en être entourée. Un ravissement à la saison des amours, en leurs chants mélodieux .

    Merci pour ce moment poétique

    Belle nuit à Vous.

    Amicalement

    Paule

©2020 Jepoeme.fr L'utilisation du site JePoeme.fr implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Règles de confidentialité

mattis risus Praesent dolor ante. diam mi,

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?