Les neiges de Décembre

Les neiges de Décembre

Sur les villes et les campagnes
Tombent les neiges de Décembre
Sur les villes et les campagnes
Tombent les neiges

En tourbillons de blanches cendres
De Paris à Lyon en longs tourbillons
Tombent les neiges

Les neiges denses de Décembre
Les neiges saupoudrent à larges poignées
Les quais déserts et les mornes vallées
Les neiges denses de Décembre
Les neiges couvrent les villages
Les vastes allées des Palais

Les neiges enneigent les rails
Et les sentiers menant aux pâturages
En flocons de blanche paille
Infiniment les neiges
Les neiges denses de Décembre

Sous les lilas si las,
Les pauvres moineaux
Piaillent de faim et tressaillent
Les pieds dans les flaques d’eau
Les neiges denses de Décembre

Dans les bois ,la faune égarée
En de plaintifs cris se replie
Cherchent en vain un gîte ,un lit
Le ciel en blanches averses verse les neiges
Les neiges denses de Décembre

La chouette blottie au creux du vieux pin
Hagarde en cette nuit longue et blanche
Se hasarde en un vol incertain
Tinte un lugubre et déchirant refrain
Les vieux loups pris aux pièges
Hurlent sous les neiges
Les neiges denses de Décembre

La veuve sous le chaume de détresse
Psalmodie et délie les longues tresses
De sa pauvre enfant dormant sur ses genoux
Et dans la marmite palpite une humble soupe de choux
Et le large linceul blanc
Ensevelit les cygnes morts en rond
Sous les neiges
Les neiges denses de Décembre

Luthoriental Le 7/10/2015

Les neiges de Décembre

Sur les villes et les campagnes
Tombent les neiges de Décembre
Sur les villes et les campagnes
Tombent les neiges

En tourbillons de blanches cendres
De Paris à Lyon en longs tourbillons
Tombent les neiges

Les neiges denses de Décembre
Les neiges saupoudrent à larges poignées
Les quais déserts et les mornes vallées
Les neiges denses de Décembre
Les neiges couvrent les villages
Les vastes allées des Palais

Les neiges enneigent les rails
Et les sentiers menant aux pâturages
En flocons de blanche paille
Infiniment les neiges
Les neiges denses de Décembre

Sous les lilas si las,
Les pauvres moineaux
Piaillent de faim et tressaillent
Les pieds dans les flaques d’eau
Les neiges denses de Décembre

Dans les bois ,la faune égarée
En de plaintifs cris se replie
Cherchent en vain un gîte ,un lit
Le ciel en blanches averses verse les neiges
Les neiges denses de Décembre

La chouette blottie au creux du vieux pin
Hagarde en cette nuit longue et blanche
Se hasarde en un vol incertain
Tinte un lugubre et déchirant refrain
Les vieux loups pris aux pièges
Hurlent sous les neiges
Les neiges denses de Décembre

La veuve sous le chaume de détresse
Psalmodie et délie les longues tresses
De sa pauvre enfant dormant sur ses genoux
Et dans la marmite palpite une humble soupe de choux
Et le large linceul blanc
Ensevelit les cygnes morts en rond
Sous les neiges
Les neiges denses de Décembre

Luthoriental Le 7/10/2015

  • Vues1327
  • Aime0
  • Évaluations12345

©2021 Jepoeme.fr L'utilisation du site JePoeme.fr implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Règles de confidentialité

nec commodo libero ultricies commodo ut

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?