LES JOURS D’AUTREFOIS

Voici la nuit me susurrer

Mon esprit se tourne vers mes jours

Se forment des virages sans détour

Mon coeur ne veut plus les cloîtrer.

 

C’est le matin, je m’éparpille

Le soir s’étend et mes yeux brillent

La nuit ouvre toutes ses grilles

Tout amour n’est que coquille.

 

Partout un café nous attend

Nous vivons l’hiver au soleil

Nous buvons le thé sans pareil

Nos stades à l’ambiance d’antan.

 

En classe, nous devenons une famille

Automne, hiver, printemps ensemble

Nos vies aux études nous rassemblent

Fin d’année, toutes nos larmes vacillent.

 

Flamme que sont les jours d’autrefois

Qui laisse à flot nos espérances

Qui laisse à nos vies une romance

Qui nous rattache toujours à une foi.

 

                                                                                           Djamel – Le 30 Octobre 2015

  • Vues1982
  • Aime0
  • Évaluations12345

2 Commentaires
  1. Jeanlegentil 5 ans Il y a

    Salut Djamel

    • Auteur
      djamel70 5 ans Il y a

      Salut Jean, au plaisir d’échanger la passion de la poésie, et j’aurai le plaisir de te lire, j’ai vu le nombre de poèmes que tu as publié ici , impressionnant quand même…Sourire

©2021 Jepoeme.fr L'utilisation du site JePoeme.fr implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Règles de confidentialité

mattis massa vel, ut venenatis, id

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?