Les inutiles

Les inutiles
Dans un coin du miroir
J’ai effacé le noir
Et gommait le rouge
Pour que ma vie bouge
Comme sur une palette
J’ai mis quelques gomettes
Jaunes, Orange, bleue;
Du blanc, beaucoup de bleue;
Pour rendre mes jours heureux.
Avec un pinceau j’ai tiré un grand trait
Pour ce qui pour moi n’avait plus d’attrait;
Les choses banales, et futiles;
Comme les idiots, les imbéciles;
Ceux qui vous nuisent et sont inutiles;
Et sont pour moi devenus abstraits.
Angiee

  • Vues1448
  • Aime0
  • Évaluations12345

©2020 Jepoeme.fr L'utilisation du site JePoeme.fr implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Règles de confidentialité

mi, elementum Sed et, adipiscing risus id, ut

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?