Les fêtes sont défaites,

Envole-toi sur Vivaldi
Oiseau par le déclin porté
Le jour se fane sur la branche
Il est temps de piquer un dernier nuage
Envole-toi avant de couler plumes
Et bec liés au vent acide
Les cotillons pètent comme pètent les lézards
Toujours en queue de tête
Il n’y aura pas de lumière pour t’accompagner
Pas de chants rouges ou bleus
Tu iras seul sur le violoncelle
Voir celle qui t’enterrera dans un sourire
Pauvre et niais
Une plume dans l’an crier….

  • Vues1411
  • Aime0
  • Évaluations12345

2 Commentaires
  1. Trémière 4 ans Il y a

    joli soir Mabeabou,

    les fêtes ont un goût de cendre cette année

    ton poème sait si bien le dire, Mabeabou : heureusement nous avons encore un encrier et des plumes à y tremper !

    A bientôt sans oublier de te présenter mes meilleurs voeux. 🙂

    Bien amicalement.

    Rose.

  2. marine 4 ans Il y a

    oui pas vraiment la fête
    amitié

Laisser une réponse

©2020 Jepoeme.fr L'utilisation du site JePoeme.fr implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Règles de confidentialité

elementum risus et, luctus odio mi,

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?