Les dix maux de juillet ( le ruisseau )….

Les dix maux de juillet ( le ruisseau )….

Il y a cette (profondeur) à couper au couteau
Ce lit où la (chaleur) se meurt dans l’océan
De la source première aux mille gouttes d’eau
Fuit une infinie (bonté) au delà des versants

Un doux (frémissement) chantonne entre les arbres
Cette coulée en (fusion) faite d’apparats
Dessine un sol de cailloux de marbre
(Vertige) de la vie quand Dieu est Râ

Les étoiles jouent une (mélodie) sur la montagne
Accompagnent le (souffle) du vent dans la flûte
Là où les notes de musique portent le pagne
D’un imprimé du (regard) sur toile de jute

Toute cette flotte dont l’existence est limitée à la mort
Des napperons en (finitude) cousus au fil d’argent et d’or….

LILASYS

  • Vues1601
  • Aime0
  • Évaluations12345

0 Commentaires
  1. Daniel Beau 3 ans Il y a

    Un ruisseaux de vers où chaque rime est un clapotis de diamant qui caresse ses rives.

    S’échappe de son flanc, le bruissement locuste
    Sous les ors édifiés, il frappe de son sceau
    Un court instant le flot, l’enlaçant de son eau
    Voyageant avec lui, sous les yeux de l’arbuste

  2. luron1er 3 ans Il y a

    Lady mots d’août (en fleuve)….

    Il y a cette hauteur découpée pour puceau
    Ce délit de froideur demeure ici séant
    Comme la course première en soute d’eau
    Fruit bien fini escompté au delà des serments.

    Un coup fracassant détonne de mon sabre
    Découlé d’infusion faite de beaux carats
    Designe un solde cailloux en marbre
    Vestige de l’envie du vieux en rat

    Les toiles déjouent Elodie, sur les mont stagne
    Raccompagnent le gouffre souvent injuste
    Là où ma cote sans réplique m’apporte moins de hargne
    Comme imprimé sans égards sur cette toile juste

    Comme cette sotte dont la chance se limite au fort
    Des chaperons en servitude recousus d’un fil en renfort…

Laisser une réponse

©2019 Jepoeme.fr L'utilisation du site JePoeme.fr implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Règles de confidentialité

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?