Les dimanches à l’opéra,

Courons dans les coursives
Moites dans nos peaux
Croque notes poussives
En morceaux
Guettons la place occupée
Le siège rêvé pris par l’ennemi
La mêlée mêle ses travées
De travers dans nos pas démis
Si la musique berce nos mœurs
Elle grince plutôt en fausset
Quand j’entends nos cris de lutteurs
Crever leur note dans le fossé
Et je me dis tout feu éteint
Que les dimanches sont mortels
Qu’il fasse soleil ou bien crachin
Sur la marchandise culturelle

  • Vues1202
  • Aime0
  • Évaluations12345

7 Commentaires
  1. Music Arts 4 ans Il y a

    Un point de vue étonnant.
    Il est vrai que moi-même j’appréhende toujours d’avoir une mauvaise place (l’opéra Bastille, de ce point de vue est cauchemardesque .
    Quant à la marchandise culturelle, il y a effectivement du tri à faire selon ses propres goûts.

    Je suis curieuse de connaître l’oeuvre qui a suscité tant de courroux!

  2. Trémière 4 ans Il y a

    joli soir Mabeabou,

    j’ai également vécu de terribles déceptions à l’Opéra de Paris.

    ce n’était pas cacophonie mais le ténor n’avait pas de voix. Il a eu droit à des huées. A l’Opéra, les spectateurs se manifestent au moindre couac !

    Bonne soirée à toi, Mabeabou.

    Bien amicalement.

  3. Auteur
    Mabeabou 4 ans Il y a

    Ce n’était même pas l’œuvre en elle-même juste la foire d’empoigne des ” mélomanes ” en placement libre qui prenaient l’opéra pour un étal de soldes.
    Merci pour le soutien des textes ,-)

    • Trémière 4 ans Il y a

      Incroyable ! Tout devient insensé., Mabeabou !

      Si je soutiens tes poèmes, comme tu le dis si gentiment, c’est qu’ils ont une âme et que je crois en toi! Voilà !

      Bien amicalement

  4. Larsenbac 4 ans Il y a

    Bonsoir,

    assez inattendue, cette entrée à l’Opéra.. des rats ! 🙂
    En est-il autrement à la caisse du supermarché, ou à l’arrêt de bus ?
    L’instinct fait peu de cas des priorités…

    L@rs

  5. Auteur
    Mabeabou 4 ans Il y a

    Merci à vous lecteurs et lectrices 😉

  6. Trémière 4 ans Il y a

    Je reviens te lire, Mabeabou et te remercier, du fond du couer, de soutenir mes poèmes.

    Merci fidèle lectrice. *sourire*

    Bien à toi. ( *__ * )

Laisser une réponse

©2019 Jepoeme.fr L'utilisation du site JePoeme.fr implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Règles de confidentialité

sem, commodo Phasellus facilisis id, odio

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

Create Account