les couloirs du temps

les couloirs du temps

Je me suis perdu dans les couloirs du temps.
Aujourd’hui j’ai vieilli, j’ai perdu ma jeunesse.
Où sont passées ma fougue et mon allégresse ?
N’ont-elles laissé que douleurs en partant ?
Mes cheveux noirs, devenus grisonnants,
Encadrent des rides qui n’étaient pas là hier.
Et même si de ma silhouette je peux être fier
Mon cœur dans sa cage moins fort va résonnant.
N’étant pas devin, je ne connais pas l’échéance
De mon dernier soupir sur mon lit de mort
Dans lequel s’enfuiront mes joies et mes remords.
Je ne sais pas l’heure de l’ultime déchéance.
Mais peu m’importe pourquoi, l’instant ou le lieu,
Je t’ai toi, toi qui porte mon âme aux nues
Quand se chevauchent et se mêlent nos corps nus
Je sais que je t’aurai aimé de mon mieux.

  • Vues1609
  • Aime0
  • Évaluations12345

3 Commentaires
  1. M Wolff 4 ans Il y a

    Le temps et une notion que l’on attribue aux changements des êtres et des choses : prenez par exemple le temps qu’il a fallu à un poète pour composer un poème qui va disparaître dans les couloirs de l’oubli uniquement parce que vous avez publié trois textes d’affilée…..
    Je vous laisse méditer sur la notion de l’espace et du temps 🙂

    Amicalement votre

    M-Wolff

    • Auteur
      douxg43 4 ans Il y a

      certes vous avez surement raison et je fais mon méa culpa,toutefois à ma décharge, je ne publie pas tous les jours.Un poème ne tombe jamais dans l’oubli dès l’instant ou il est lu..je pense aussi que l’on peut aisément les retrouver en cherchant dans les pages ou tout simplement en cliquant sur l’auteur?
      Quoiqu’il en soit je suis désolé d’avoir outrepassé mes droits et d’avoir froissé votre susceptibilité..
      cordialement douxg43

      • M Wolff 4 ans Il y a

        Bonsoir douxg43,

        Croyez bien que je suis un peu gêné d’avoir dû vous en faire la remarque.
        En fait, il ne s’agit pas d’avoir froissé ma susceptibilité, mais d’avoir légèrement empiété sur le “territoire de l’écriture de tout le monde” je m’exprimais pour tous. Moi même je ne publie que rarement et j’estime (comme beaucoup) qu’un seul poème par jour est bien suffisant. Trois à la suite : n’est pas vraiment souhaitable je pense. Merci de votre aimable compréhension.

        Amicale pensée

        M-Wolff

Laisser une réponse

©2020 Jepoeme.fr L'utilisation du site JePoeme.fr implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Règles de confidentialité

diam felis eget suscipit elit. Donec ut nunc massa ut fringilla sem,

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?