Les cobayes, le rat, les chauves-souris

Les cobayes criaient bye-bye,
bye-bye répondait les cob …….

Sous le pont de la rivière, suspendues comme des guirlandes,
trois chauves-souris à l’envers ont vu remonter des sandres.

Le grain grossira le ru,
le ru nourrira le riz,
le riz qu’apprécie mon rat,
mon rat qui n’aime que les grains.

  • Vues1563
  • Aime0
  • Évaluations12345
3 Commentaires
  1. Isabelle 2 années Il y a

    Beau jeu de mots, j’aime beaucoup! Bravo
    Merci Jean Pierre

    Belle journée à vous
    Amicalement
    Isabelle 🙂

  2. Mireille Masson 2 années Il y a

    Depuis mon éloignement (loin, loin ), mes yeux se sont arrêtés et posés sur ce petit délice !
    Ohhhh ! Bien Jean-Pierre ! Excellent !
    je vois bien les guirlandes chauve-souris qui ont vu .. “remonter des sandres” ! Belle trouvaille.
    Et les 4 petits vers “fourchelangue” (un peu). J’adooore !

    Bye, bye jean-Pierre, je reviendrai, … plus tard !
    Bien sûr “j’aime” et ses étoiles.

  3. Auteur
    Béasse jean pierre 2 années Il y a

    Coucou Mireille, sympa ton commentaire,
    comme d’hab
    Si tu reviens dans une dizaine de jours, je ne serais plus là, ce sont mes dernières histoires.
    En tout cas cela m’aura fait plaisir de recevoir tes petits mots, on se dit: Au moins on a fait sourire quelques personnes, c’est déjà çà
    Bonne journée
    Amicalement

Laisser une réponse

©2019 Jepoeme.fr L'utilisation du site JePoeme.fr implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Règles de confidentialité

risus felis justo amet, suscipit venenatis ut