Les chiens

Comme je suis mon chemin je regarde le pays
Et je vois que les chiens et les loups sont ennemis
On se bouffe la queue, on se ronge les os
Scarifications folles et pensées embargos
Dans ce monde que l’on perd dans une brume épaisse
De combats ridicules et de conneries de messes

Tu me montres ton cul, je t’affiche mes fesses
Tu es une salle morue, je suis la pire espèce
Politesses d’aujourd’hui, c’est de ça que l’on vie
La gueule au fond du puits c’est comme ça que l’on vie.

Quand les chats aiment les chiens, la rosée du matin
Et ta main dans ma main, et mes yeux dans les tiens
Ne sont que le reflet de la petite fenêtre
Branchée sur les ondes qui unissent les êtres
Cette lucarne qui nous parle mais jamais ne répond
A tous ces cris d’alarme, pour mieux nous rendre cons

Et quand toi tu en crèves, je me crève la panse
Et si tu te révoltes, j’anéantis tes chances
Les nantis et sous-merdes, c’est comme ça que l’on vie
Et je broute ton herbe, c’est de ça que je vie.

Aujourd’hui j’ai fini de bouffer mes neurones
Mon sourire s’est fixé sur cette teinture jaune
J’ai suicidé mon âme, désabusé mon cœur
Les champs de coquelicots on perdu leur couleur
Je rêve de la misère, la honte et les douleurs
Souvenirs amers, oublie et déshonneur.

Et quand toi tu en ris, c’est moi qui suis en pleure
Mais toi tu es ici et moi je suis ailleurs
Nous creusons des fossés, c’est de ça que l’on vie
De plus en plus pressés, c’est comme ça que l’on vie.

  • Vues1031
  • Aime0
  • Évaluations12345

0 Commentaires
  1. brunot 3 ans Il y a

    Bonjour Paul

    Bien ce texte
    Il y a un côté Rap je trouve

    Amitiés
    Brunot

  2. Jean 3 ans Il y a

    Bravo Paul

Laisser une réponse

©2019 Jepoeme.fr L'utilisation du site JePoeme.fr implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Règles de confidentialité

id libero. commodo porta. accumsan velit, vulputate, Praesent sit Nullam tempus

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

Create Account