Les belles bâtisses

Enfant je passais devant une grande maison du village

La bâtisse était belle en pierres anciennes, une fontaine

Un portail baroque orné de dorure, une véranda vintage

La rue pavée apportait ce charme rural , ce doux calme

Pas trés loin une autre maison familiale tout aussi riche

Les propriétaires aisés profitaient de leurs demeures

S’offrant les services multiples de petites mains faciles

Ils les gratifiaient en services divers, argent liquide

Se pensant tranquilles dans leurs havres de paix, libres

Les maisons du bonheur où l’argent n’est pas un problème

Leurs générosités se traduisaient par diverses échanges

L’honnêteté semblait propre sous une apparence menteuse

Nombreux étaient la diversité des ragôts racontés par celle

A qui l’on accordait bien de l’intérêt, mais pourtant fausse

Les moqueries étaient multiples, risibles et parfois ridicules

Qui des deux, le riche et le pauvre jouait un rôle d’importance

Chacun y trouvait son intérêt, dans la confiance d’apparence

Mais les histoires racontées restent un triste piège pour l’un

Aujourd’hui je me souviens et plaint la bêtise des incrédules

David

  • Vues1540
  • Aime0
  • Évaluations12345

0 Commentaires

Laisser une réponse

©2020 Jepoeme.fr L'utilisation du site JePoeme.fr implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Règles de confidentialité

efficitur. tristique ut mi, dolor. venenatis, ipsum id Aliquam

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?