L’équation de la vie

Dans ce monde encombré de procédures
J’ai pris la résolution de soustraire
Les jours grisâtres, les montées de levures
Des prises de tête, des conflits arbitraires

Dans ce quotidien tapissé d’incertitudes
J’ai décidé à chaque instant de diviser
Les moments de doutes, les inquiétudes
Pour que fleurissent les bourgeons de la sérénité

Dans cette existence crépie de tristesses
J’ai ouvert mon cœur pour additionner
Les liasses de bonheur, les poignées de tendresse
D’avoir aimé, d’aimer et d’être aimé

Dans cette vie remplie d’insatisfactions
Je veux savoir me contenter et multiplier
Le don de moi-même sans aucune rétention
Et de me réjouir du simple fait de respirer

La vie n’est pas une suite logique d’ordre croissant
Mais elle est le résultat d’un produit en croix
Avec lequel il faut calculer tout en acceptant
Que les peines croisent et bousculent nos joies
Et qu’en cela, il n’y ait point de règle ni de loi.

Adelyre « L’équation de la vie »

  • Vues2277
  • Aime0
  • Évaluations12345

5 Commentaires
  1. Amarante 5 ans Il y a

    Sage résolution !
    Il y a malheureusement tellement d’inconnus x y z dans cette équation que la solution n’est pas toujours évidente..
    Mais la démonstration est pernitente et prouve qu’il vaut mieux compter sur soi-même pour arriver au bon résultat.

    J’approuve, même si je n’ai pas la bosse des maths ☺

    Amicalement
    Amarante

    • Auteur
      Adelyre 5 ans Il y a

      Merci d’approuver mes bonnes résolutions Amarante ! La vie est parfois comme un vrai problème de maths… d’ailleurs, je n’ai jamais été une pro de la calculette non plus ! 😉

      Mon grand plaisir mathématiques est d’additionner les mots et d’offrir mes poèmes en bouquet pour chacun !

      Bonne soirée
      Amitiés, Adelyre

  2. Pegase 5 ans Il y a

    Le premier quatrain est fantastique en rythme , bien à toi.

  3. Music Arts 5 ans Il y a

    Voir la vie comme une suite d’équations à résoudre et une suite de petits bonheurs qui s’entrecroisent, voilà une philosophie de vie qui doit permettre de la traverser sans trop d’illusions perdues et sans trop de rage inutile et surtout “se réjouir du bonheur de respirer”.

    Tout cela est fort bien écrit…sauf que je n’aurais pas choisi la forme d’un poème pour le dire puisque ce n’est pas un poème, même si vous utilisez les rimes , le nombre de syllabes (assez bien respecté pour des alexandrins) et le tout en quatrains. Tout ceci peut faire partie de la panoplie qui constitue un poème mais ce n’est pas suffisant dans la mesure où le sujet, philosophique, ne suscite aucune émotion.

    Merci tout de même pour la justesse et l’élégance de votre propos.

Laisser une réponse

©2020 Jepoeme.fr L'utilisation du site JePoeme.fr implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Règles de confidentialité

ante. fringilla Curabitur justo ut libero pulvinar Aenean dolor. velit, efficitur. elementum

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?