L’épicurien

Et si en ces instants turbulents de ma vie
Je n’entrevoyais pas quelque issue, la sortie
Ma folie coûte cher à ce cher avenir
Que n’ai je connu la force pour alors l’aplanir ?

Indolence, mère indigne vide toi de mon corps,
Et laisse mon esprit échafauder encore
Quelque folie, quelque projet pour que Dieu me protège
Et qu’ainsi je prévienne un funeste cortège.

Ô je sais que tu m’aimes autant que l’inconscience
Mais je veux aujourd’hui mettre à l’œuvre ma science
Un savoir bien étroit, et des mains malhabiles,
Serviront mon dessein pour que meure l’inutile

En ces instants cruels si amers et si sombres
Je désire la présence d’un être sans encombre
Qui puisse m’assurer du bien fondé de vivre
Quand on use sa peine à s’en rendre plus ivre

Car je n’ai pas trouvé le bon cheminement
Et j’hésite souvent à lancer vainement
Mon ardeur et ma foi pour défendre une cause
Qui efface quelque fois la vraie douceur des choses

Pourtant il le faut bien je prendrai ce maquis
Je deviendrai valet si n’étant plus Marquis
Je ne peux plus goûter la saveur innocente
Des journées sans labeur, ces heures indécentes
Que je volais au temps, mais la mémoire broie,
L’atmosphère délicieuse de ces jeux d’autrefois.

  • Vues1557
  • Aime0
  • Évaluations12345
0 Commentaires
  1. Auteur
    victormarie2 3 années Il y a

    je remonte le poème d’hier car visiblement il n’était pas…visible …Bizarre …
    Amicalement
    Philippe

  2. Gabrielle 3 années Il y a

    vi, vi, vi et nos commentaires tous mangés

    @micalement

  3. Gabrielle 3 années Il y a

    je te remets quelques étoiles quand même
    @micalment

  4. brunot 3 années Il y a

    Bonjour VictorMarie

    Difficile parfois de s’accorder avec sa conscience
    Ecrire pour se convaincre que ce serait bien d’y parvenir
    c’est déjà une bonne résolution

    En tout cas l’inspiration y est et le lecteur ne peut être que convaincu de la sincérité des mots de cette poésie

    Amitiés
    Brunot

    • Auteur
      victormarie2 3 années Il y a

      oui comme tu le dis, l’écrire c’est déjà en avoir conscience, et c’est peut-être le début du changement…
      Amitiés
      Philippe

  5. Baguette 3 années Il y a

    Oui j’ai bien aimé c ette poésie et suis d’accord
    avec vos mots plein de sincérité.

    Merci Victormarie/

    Belle soirée à Vous.

  6. Mireille Masson 3 années Il y a

    Bonsoir Philippe,

    Comme à l’habitude, je ne peux dire que … bravo, magnifique !

    Vote étoilé, évidemment !

    Douce soirée à toi
    Mireille

Laisser une réponse

©2019 Jepoeme.fr L'utilisation du site JePoeme.fr implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Règles de confidentialité

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

Create Account