L’envie …

L’envie …

Sous le grand manteau noir étoilé,

debout, il se tient à ses côtés,

il lui paraît si fort, si plein de bonté,

que, contre lui elle veut se laisser aller.

Doucement, elle pose sa tête contre son épaule,

sa peau nue est si douce et si chaude,

ses bras entourent son coeur et son corps blessés,

enfin, elle se sent bien et protégée.

Chut … pas un geste, pas un mot, pas un bruit

il écoute avec elle le silence de leur nuit.

Tendrement, ses mains entourent son visage,

ses doigts emmèlent ses longs cheveux,

vers lui, lentenment, elle lève son regard,

afin de voir briller les étoiles dans ses yeux.

Toujours pas un bruit …

rien que la pureté de cet instant magique,

toujours pas un mot …

ils sont inutiles et paraissent si futiles.

Entre eux, une immense tendresse,

pas besoin du reste,

pas besoin de promesse …

Fin d’une jeunesse ….

qu’ils auraient aîmer éternelle …

 

PJ.  1973

  • Vues1265
  • Aime0
  • Évaluations12345
4 Commentaires
  1. Loulette 1 année Il y a

    superbe!J’adore votre poème;un grand merci!

  2. Auteur
    Pascjarmu 1 année Il y a

    Merci à vous Loulette, … c’est un doux et tendre vécu 😉

  3. Personne 1 année Il y a

    On ressent beaucoup de douceur en lisant votre écrit, merci pour ce joli partage.

    1 j’aime + *****

    Bonne soirée
    Personne 🙂

Laisser une réponse

©2019 Jepoeme.fr L'utilisation du site JePoeme.fr implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Règles de confidentialité

libero elit. adipiscing nec pulvinar felis elit. eget

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

Create Account