Lenteurs sol :Fm Audio adhesives

Du préau des surfaces claires c incliné, un block bunker au préserver, alors dehors si gris bleu, insolites illisibles sur les epiace d’orangade dépisté ou parle l’essentiel ou écho sinueux se ferme au beau milieu de magnétisme de collages flux retourné au briques de tri central de sarl pente d’arbres de gravats de sac du loin efforts de cte mains pommé de s’exiler à support synthétiques d’un lettrages si flou fixé de douceurs au verbes à fièvres reflets d nectar, au six poster d’équation nu à plancher passager de parc à lumières au bruine de peintes d’initial aux coincé des lèvres si d’emprise de l’influence noircit au cordes pétrolières, attraction à plusieurs pluvieuses soleil d’aya polen s’allonge les baisers des carats par tour de stylo de l’aube bribes de résines un tâche de colaquarelles de l’élégance fissuré de superbes enfui sur les flechissez nuit de promenades, et piano lyriques d’exclamades, une totale fabrication si légères pour seul s’aeres au anectode symbiose de l’étiquette de consoeur de répliques tournante un cirques d’enfance, infirme notre vu si tant l’âme et masqué résorber au bourgeon puis violettes cristal et verveine chlorophil lit dissimulé à l’a 8 de la route au fluides libéral au fuite d’amples hello d’iurne jaunetres et parure de lune allures filtre à l’humecte des bazar rimant aimanté de références jusque listes DEHORS siffle les rires du isoceliedre du métriques parois ou d’appui d habile lampe de de de square sillon de grain rocheux cercles d’algue caféine ou d’une tisane à la gouache sur l’optimisme tenant d’attentes de remonter vers l’inédit d’un globe d’expression si teinte infiltré au épilogue des clarté des pratiques lost wap à l’éclaireur d’iti. Eraire et perdre plusieurs omniscience se démontrer au ventilé d’après ses suif pré de volumes de terre craqué ou réformer notre pitié loyal notre esprit inaltérable au durcit de clos d’abris d’un écu en jetons sur les brindilles aux lucioles au flexibles usures de s’évanouir au creux du détour de l’ombrelle d’un cristal feuille et de ce gris réflecteurs au néon d’inconnu d’une rue en teint d’éclaircir…..

  • Vues1702
  • Aime0
  • Évaluations12345

0 Commentaires

Laisser une réponse

©2019 Jepoeme.fr L'utilisation du site JePoeme.fr implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Règles de confidentialité

dapibus nec consequat. libero sem, ipsum libero id

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

Create Account