L’enfant vieux

L’enfant vieux

Jamais je n’ai vu avant
D’enfant aux cheveux blancs.
Le dos courbé,
Désolé d’être las,
Le sourire qui s’étend vers l’asphalte.

Jamais je n’ai vu avant
De gosse reposer
Dans l’éclat rougissant
D’un été.
Isolé, sur le pli
D’un canapé défait.

Jamais je n’avais vu d’être
A ce point orphelin.
Dont le passé empiète
Sur les restes du futur.

Un enfant qui s’apprête
A céder le temps
A ceux qui suivent.

Jamais je n’ai vu avant
Le feu de la jeunesse
Consumer le vide
D’une vie ;
Et ainsi devenir
Une ode à la paresse.

Jamais aucun môme avant
N’a laissé sa vie
Fuir le souvenir
Enseveli de l’envie
Qui s’ennuie.

Jamais je n’ai vu avant
De vieillard attristé
Redevenir l’enfant
Oublié qu’il était,
Oubliant à présent
Qu’il est…

“L’eclosion du mutisme”

  • Vues1204
  • Aime0
  • Évaluations12345

0 Commentaires

Laisser une réponse

©2019 Jepoeme.fr L'utilisation du site JePoeme.fr implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Règles de confidentialité

libero. justo Donec Aliquam neque. ut

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

Create Account