Qui est-il cet énergumène qui déambule,

Les cheveux longs, sans aucun scrupule,

Rangers, clous, chaines et blouson noir,

Il se dit “Metalleux” et ne sort que le soir.

 

Dans la rue les gens se retournent: quelle jeunesse !

Avec lui le quotidien rime avec paresse,

Il dérange et fait peur,

mais moi au fond de mon coeur,

Je le dis haut et fort :

C’est mon fils et je l’ador !

 

 

  • Vues393
  • Évaluations12345
1 Commentaire
  1. PetitJean 3 mois Il y a

    Moi aussi je l’adore

Laisser une réponse

©2017 Jepoeme.fr L'utilisation du site JePoeme.fr implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Règles de confidentialité

d5e1a0c8a4e170c5da6a0a2eb8a9e9f0EEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEE
ou

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?