L’enfance éphémère…

L’enfance éphémère (Progéria)

J’aurai aimé avoir le temps
De vivre mon enfance jusqu’à l’arborescence
J’aurai voulu avoir le temps
De vivre l’existence et connaître la romance

Mon corps refuse mon enfance
Prisonnier d’une vieillesse au printemps de ma vie
Mon coeur refuse la sénescence
Captif d’un sablier où le temps est en sursis

J’ai tant rêvé du papillon
De ses couleurs et de son envol aux jours d’après
J’ai tant rêvé d’être un enfant
Aux peines et joies de son âge mais où l’espoir renaît

J’aurais aimé avoir le temps
D’être un jour parent et dans ses bras porter l’enfant
J’aurai voulu avoir le temps
Mais le ciel qui m’attend me refuse ce présent

Patrice Miredin

  • Vues2406
  • Aime0
  • Évaluations12345

©2022 Jepoeme.fr L'utilisation du site JePoeme.fr implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Règles de confidentialité

mattis venenatis porta. risus mi, ut et, sem, id leo.

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?