L’embrasement

De sa beauté je me suis épris,
Lorsque j’ai vu ses yeux épique.

Je me suis rapproché d’avantage,
Pour admirer sa grâce.

Elle brillait tel un feu de forêt.

Tellement charmé,
Que je n’avais pas vu ses flammes m’entouré,
Réduisant en cendres ce qui été à proximité.

Je me suis approché sans me méfier,aveuglé par sa majesté.

Je me suis brûler.

Depuis ,je la regarde de loin.

Cet beauté embrasant mes sens,
Étant de celles que l’on devait admirer à distance.

  • Vues1438
  • Aime0
  • Évaluations12345

©2021 Jepoeme.fr L'utilisation du site JePoeme.fr implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Règles de confidentialité

dapibus consequat. Nullam ut libero. ut ipsum quis consectetur elit. neque. adipiscing

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?