Lecture des Secrets infins

Un écho résonne dans le néant de l’espace
Quel bruit ! Dans ce vide, un photon passe.
Dieu a colorié ce qui est bien défini,
Trouvant les brèves paroles du silence
En remplissant ses mots jusqu’à l’infini
Comme notre sang a irrigué la souffrance.

L’air du vent s’octroie tous les droits,
S’élançant dans tous les sens tel un hêtre
Pas une roche que cet élément ne broie
Pour faire de la terre l’ennemi des êtres.

Notre galaxie a beaucoup écouté
Les vibrations issues des multivers.
La lune, captive, s’est fait envoûter
Accro du rayonnement de cet univers

Le soleil imite l’arc-en-ciel à merveille
La nuit les observe d’un air craintif.
Le cauchemar retient nos âmes en éveil
En nous plongeant dans un monde fictif.
Et voilà, le faible sursis de la vie s’est eternisé
Le rêve envolé du subconscient, immortalisé.

Le présent est une notion durable.
Le temps passé implore un futur,
Le savoir sera un complexe incurable
Préservant notre raison en culture.

A force de cultiver le bien sous serre,
Le mal s’apparente à un bien nécessaire.
De poussières d’étoiles jusqu’aux vertèbres
Le feu est le prophète attitré des ténèbres.

Le regard fuyant des anges inertes,
La Miséricorde laisse la mort ravie.
Les âmes purifiées sont en alertes
Le trépas va s’imposer sans préavis.

  • Vues1020
  • Aime0
  • Évaluations12345

0 Commentaires

Laisser une réponse

©2020 Jepoeme.fr L'utilisation du site JePoeme.fr implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Règles de confidentialité

venenatis ut ipsum mi, accumsan Lorem ut libero

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?