Exorcisme

1 Le vin infernal

Dans les braises
Tout un ciel écarlate,
L’exorciste pose
des étoiles tombés
dans la Seine,
des chants de sirènes
A la bouche lie de vin
Et à la peau moite
parmi les fumées
crépitent dans un râle.
du bois de barriques
craché d’un blanc sec
Et tout ces verres
Brisés sur la langue;
remarquable sable
d’une mer exsangue.
Dune de sel
à ta dent féroce
Oú ni caravelle
Ni bateau ivre ne tangue.
Trop de souffles,trop de soleils
trop de vents sur la soif..
A ronger l’os du squelette
agrippé au st Graal.

Retrouver la fabrique
le geste Vichy Célestins,
La formule de Merlin,
La fontaine féerique
Et le goût du raisin.
Que tant d alcool
A corrompu
dans un lit défait
Où le songe
clair et limpide
S est rompu
au roc fêlé
D un rire imbécile.
Retrouver l île
D une nouvelle lèvre:
Salive d un baiser
aux océans possible )

Sur les braises
On pose mes yeux,
mon cerveau
On pose mon cœur,
Mes poumons, mon foi
Mes mains et ma voix !!!

on danse on chante
autour de moi
des vieilles des enfants
odeur d’herbe divinatoire
de fumée âcre et poivrée
un rythme de bois sourd
s’accélère dans mon corps
en convulsion sous la transe
formation de sueur et de larme
léché par des flammes.
un cri voudrai taire la brûlure
dans un bruit de bouchon !

Alors que s évaporent
Évanescent,incandescent
et ricanant ,vert et rose
en d’alcoolique soubresauts
Tout les démons des enfers
et des portes close …
En vain,
L exorciste dans une
incantation ultime
Disparaît à la vision
Du bon millésime
d’un st Emilion.

  • Vues974
  • Évaluations12345
0 Commentaires

Laisser une réponse

©2018 Jepoeme.fr L'utilisation du site JePoeme.fr implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Règles de confidentialité

Aliquam ut libero. venenatis, Praesent mattis

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

Create Account