LE VERRE VIDE

J’avais tout perdu.

Là, à secouer la tête, tout seul dans ma voiture

Garé aux abords d’une fête, à me dévisager dans le rétroviseur

à me morceler ce tout petit moi ,cette carapace lourde et moche que j’avais

Je me répétais “mongolien ! mongolieeeeeeeeeen !”

En faisant trainer la fin du mot

 

Sur les rives de la Garonne début septembre il fait bon

Bordeaux est magnifique, indolente…….

 

J’avais les fusibles complètement grillés

Entendez par là une sénilité précoce due au ronflement des hallucinogènes

En moins d’une année et j’avais cru le décider,

dans le profond, là, en dessous, sous la peau, j’avais changé

Il fallait le reconnaître “tu as changé Jos”

voilà ce que j’entendais par trois fois

C’est très juste

Ça n’est pas un truc en plus c’est surement un truc en moins

Cette chose qui me donnait du pouvoir, un pouvoir insondable

me conférait de la beauté même n’est plus ici

J’avais souhaité m’en libérer et j’ai voulu me sauver

Alors maintenant sans toi, créature de mon cœur

créature qui vivait dans mon cœur :

empathie

Lorsque je t’ai perdue

J’ai tout perdu……….

  • Vues1884
  • Aime0
  • Évaluations12345

6 Commentaires
  1. Amarante 4 ans Il y a

    Le Spleen de Bordeaux
    vu par un Soleil tellement Factice qu’on passe sans le voir..
    Moi j’ai vu et je pense que c’est carrément beau dans l’air du temps…

    Attention : mongolien, c’est devenu socialement incorrect. Il faut dire « atteint du syndrome de Down » maintenant. Oui bon, d’accord, c’est moins facile à placer dans un poème mais quand même….

    Amicalement
    Amarante

  2. Auteur
    soleil factice 4 ans Il y a

    ahahahah bien vu. y a un autre texte à venir c’est le verre plein. toujours sur l’empathie et la drogue mais y aura la translation inverse. je m’explique: mon empathie maladive (comportement angélique) me tue à petit feu. c’est un pouvoir immense mais qui me dessert (un peu comme jésus ouais) et dans le prochain texte (le verre plein) j’aurai aucune empathie et je peterai le feu comme tout un chacun. c’est ça le machin. evidemment ce texte prend toute sa dimension quand on me connaît là j’avoue ça peut sonner creux un peu….m’en fout. bises

  3. Amarante 4 ans Il y a

    On l’attend de pied ferme ce prochain verre plein, histoire de voir l’ange trop gentil se transformer en diable fulminant !
    même pas peur !

  4. EnvoleMoi 4 ans Il y a

    je suis le poète le plus déjanté de l’ouest et sans doute le plus intéressant (je lis pas les autres…

    de quel Ouest s’agit-il???? J’adore ta modestie!!!

    EM

  5. Auteur
    soleil factice 4 ans Il y a

    le grand ouest. (la cote atlantique)

Laisser une réponse

©2019 Jepoeme.fr L'utilisation du site JePoeme.fr implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Règles de confidentialité

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?