Le trop beau souvenir

De lui il n’a gardé qu’un trop beau souvenir

Que des sauts à genoux et des larmes ténues

Des paroles d’un jour images attendues

À lui il a pensé tendresses à venir

 

Les années auraient pu apporter du plaisir

Au partage pourtant les âmes ont perdu

L’indolence prévaut l’égoïsme  voulu

N’apporte pas son lot impossible désir

 

Quand l été aura vu défiler les auteurs

Que l automne viendra assécher les humeurs

L’hiver ne sera plus qu ‘un tableau de blessures

 

Demain viendra souvent remuer les ardeurs

Des lèvres sans entrain aux passibles pudeurs

La gaieté ne sera que possibles parjures

  • Vues928
  • Aime0
  • Évaluations12345

©2021 Jepoeme.fr L'utilisation du site JePoeme.fr implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Règles de confidentialité

ut sed efficitur. id, facilisis venenatis,

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?