Le train de la vie

Je l’ai pris tout au début,

Ce train de la vie qui a sifflé,

J’ai pris place, sans me préoccuper,

Du parcours qui m’attendait,

Je n’étais pas  seul dans le wagon,

Des jeunes, des vieux,

Des sourires lumineux,

De la tristesse camouflée,

Des optimistes, des pessimistes,

Des sages, des pervers,

Des bons, des méchants,

Il fallait côtoyer tout ce beau monde chaque journée,

Il fallait s’adapter sans bousculer,

Car dans le train de la vie,

Chacun apporte son vécu,

Ses réussites, ses échecs,

Ses joies, ses colères,

A chaque arrêt,

Un groupe descendait,

Pour laisser place à un deuxième qui montait,

D’autres histoires, d’autres humeurs,

Une nouvelle fois, il fallait s’adapter,

Il fallait aimer, il fallait éviter,

Il fallait cohabiter, il fallait partager,

Des sourires, des rires qui fusaient,

Des larmes, des cris qui s’incrustaient,

Les arrêts se suivaient,

Je ne faisais plus attention à ceux qui montaient,

Tellement la routine s’y installait,

J’avais envie de fermer les yeux,

De ne plus voir, de ne plus accompagner,

J’ai pris l’habitude, les mêmes scènes de la vie,

Les mêmes tragédies,

J’attendais juste mon arrêt,

Je restais patient, j’attendais,

J’attends toujours mon arrêt,

Et pendant ce temps-là, Le train de la vie continue sa traversée,

Une autre époque, un autre mode de vie,

Il faut encore lutter, encore attendre son arrêt,

Je suis encore dans ce train de la vie…

MM

  • Vues2176
  • Évaluations12345
0 Commentaires
  1. Raymond 3 années Il y a

    La routine sans paroles,
    continuez d’écrire
    avec le printemps les mots s’envolent..

    Merci poète

    amicalement
    Raymond

  2. Onde de Vie 2 années Il y a

    J’aime bien cette idée de train ! 🙂

Laisser une réponse

©2018 Jepoeme.fr L'utilisation du site JePoeme.fr implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Règles de confidentialité

ipsum mattis vel, ut leo et,

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

Create Account