Le temps est versatile

Le temps est versatile,

Hier c’était l’été,

 

Aujourd’hui c’est l’hiver,

 

Toi qui n’est rien ,

 

rien qu’une idée étincelante,

 

Toi qui n’est rien ,

 

rien qu’une lueur dans les ténèbres,

 

Toi qui n’est rien ,

 

rien qu’un surnageant de survie,

 

Toi qui n’est rien ,

 

rien qu’un collier d’étoiles rousses,

 

Toi qui n’est rien ,

 

rien qu’un perlage de sourires mi vivants,

 

toi qui n’est rien pour moi,

 

Ne me laisse pas,

Ne me laisse pas,

 

 

ne me laisse pas m’enfermer dans la maison aux murs blancs,

 

ne me laisse pas parler aux fantômes transparents,

 

ne me laisse pas hurler seule dans la nuit,

 

Ne me laisse pas,

 

car je crois,

 

que  je ne te survivrai pas.

  • Vues1917
  • Aime0
  • Évaluations12345

19 Commentaires
  1. Larsenbac 4 ans Il y a

    L’automne n’est pas encore arrivé, mais…
    un cri retentit !
    Le Rien est parfois plus important que le Tout..
    Ceux qui n’ont rien peuvent avoir l’Instinct de Survie !
    On peut se raccrocher à un Rien, pour en faire un Tout…
    Cette ambiance des murs blancs qui éblouissent, elle m’est familière, ayant grandi à côté d’un HS, autrefois HP, où je passais devant des grille hurlantes pour aller visionner un film aux côtés des moins atteints, le cinéma gratuit de mon quartier !
    Il n’est pas interdit d’hurler avec les Loups… 😉
    ~~~~
    Le hurlement peut aussi accompagner une mise au monde, donc, une renaissance, et il y a maintenant les Pères Idurales !
    J’ai du mal moi aussi, mais surtout à rester sérieux…

    Léo

    • Auteur
      lifesof 4 ans Il y a

      Re Léo,

      on se croise souvent,
      la maison aux murs blancs est bien” la folie”, vous avez tout compris, j’ai été touchée par votre anecdote, j’imagine le petit garçon dans une salle parmi les saignés de la vie, découvrant en plus la magie du cinéma,
      l’automne est là, l’hiver bientôt mais après l’hiver le printemps et s’en suivra l’été, les cris sont faits pour déchirer le silence, quelquefois, ils sont entendus au-delà des montagnes, mais elle est bien drôle la vie.

      MERCI en lettres géantes.

      Lynda

  2. Galadrielle 4 ans Il y a

    Poignant…

  3. Galadrielle 4 ans Il y a

    J’aime.

    Amitiés,

    Gal

  4. Corsaire 4 ans Il y a

    Le temps est versatile quand on est absent à soi-même. Alors vient l’isolement.

    Le temps peut aussi être suspendu…

    • Auteur
      lifesof 4 ans Il y a

      l’amour est une prison qui enchaîne
      à la recherche de soi, nul ne sursoit

      Merci Corsaire de votre passage

      Lynda

  5. Tonin Dulot 4 ans Il y a

    Autant en emporte le temps…qui coule et circule devant nous démunis…

    De quoi philosopher…

    Cordialement
    Tonin

  6. Entrelac 4 ans Il y a

    Ce sont ces petits rien qui font un tout indispensable !

    Dans une belle supplique , vous faites un beau témoignage ….laissons couler le temps sur les saisons d’amour !^^

    EL

  7. melodie rebelle 4 ans Il y a

    c’est un cri, merci c’est très émouvant

    bisous

  8. melodie rebelle 4 ans Il y a

    avec mon vote et étoiles, belle journée à toi

  9. Ecriveurvain 4 ans Il y a

    Le temps versatile, tentant…Je vais m’y frotter! Je reviens d’ici peu avec une petite bafouille…Merci!

  10. Ecriveurvain 4 ans Il y a

    le bonheur d’être bafouillée…quand même! 🙂 🙂 🙂

Laisser une réponse

©2019 Jepoeme.fr L'utilisation du site JePoeme.fr implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Règles de confidentialité

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?