Le Temps des COQUELICOTS

Elle était allongée tendrement
dans l’herbe fraichement coupée
Çà sentait si bon le printemps
annonciateur d’un bel été

C’était un de ces dimanche
ou l’on se sent heureux
Assise ses mains sur les hanches
son visage tourné vers le ciel bleu

Elle me parlait doucement
riait parfois de son rire moqueur
ce rire que j’aimais tant
Elle était là et m’ouvrait son cœur

Elle se sentait enfin libre
elle se pencha vers moi
lentement elle se leva
cueillit quelques marguerites

C’était un bel après-midi de juin
ses confidences nous rapprochait soudain
elle me tendit les fleurs..
il faisait soleil dans mon cœur

Alors que l’émotion vivait en moi
Sur le gazon de notre jardin
elle respirait sereine et s’abandonna
à mon étreinte sans lendemain

Qui aurait dit que s’inscrivait le mot ‘fin’
sur notre bonheur le temps assassin
allait arriver bientôt
Finit le temps des coquelicots…

©annie… ninette195Ձ

  • Vues1258
  • Aime1
  • Évaluations12345

©2021 Jepoeme.fr L'utilisation du site JePoeme.fr implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Règles de confidentialité

id, libero ut porta. tempus sit facilisis amet, venenatis, Aliquam

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?