Le temps

Le temps
Le temps est énervant car inexorable,
Il décide de tout quand tu crois le dompter,
Quand tu penses avoir su tes désirs, raccrocher,
Voici qu’il te rend à nouveau désirable…

Digne de pouvoir de ta main secourable,
Du bonheur, de la joie, encore apporter,
Pourquoi pas de l’amour, tu n’osais l’espérer,
Ouragan qui renverse ta vie si stable…

Adieu ces longues nuits jusqu’à que l’aurore,
Sur tes habitudes comme un météore,
Amène cet air de lendemain qui chante…

La force d’enserrer ce pétillant tendron,
Insensible aux années pourvu qu’on l’enchante,
Qu’on soit de ses amours, le plus joli fleuron !
Boulogne
Aigueperse le 28/12/2015

  • Vues2007
  • Aime0
  • Évaluations12345

3 Commentaires
  1. Entrelac 5 ans Il y a

    Bonsoir

    Sur votre sonnet excellent j’ai envie d’ajouter
    ” Le temps est le rivage de l’esprit; tout passe devant lui, et nous croyons que c’est lui qui passe ” de Rivarol écrivain cévenol !

    Merci

    EL

    • Auteur
      Boulogne 5 ans Il y a

      Merci Entrelac !

      Pardonnez mon retard, pas doué sur le net ! J’aime bien la fraîcheur de vos écrits !

      Bonne nuit !

  2. Music Arts 5 ans Il y a

    Un sonnet qui m’avait échappé. Certes il est plutôt bancal sur ses pieds mais il est plaisant puisque le temps, alors qu’il semblait qu’il n’y avait plus rien à attendre de lui en matière amoureuse hé bien le temps ou le hasard dans le temps ranime des désirs, fait éclore à nouveau des sentiments. C’est plutôt sympathique!

©2020 Jepoeme.fr L'utilisation du site JePoeme.fr implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Règles de confidentialité

tempus felis eget id, ipsum eleifend at libero.

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?