Le songe du chat.

 

Dans les bras de Morphée,
je rêve de souris,
de rongeurs à bouffer,
et surtout pas de Petit-gris.

Bizarrement, dans mes narines,
une odeur d’ail et de persil,
agace tous mes sens subtils,
il me faut vite de l’aspirine.

Dans mon panier, je ronronne,
je fais un songe où j’espionne,
comme une petite lionne,
la souris qui stationne,
devant ma gamelle, et fanfaronne.

  • Vues994
  • Aime0
  • Évaluations12345

0 Commentaires

Laisser une réponse

©2020 Jepoeme.fr L'utilisation du site JePoeme.fr implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Règles de confidentialité

consectetur ut consequat. accumsan quis at porta. et, libero Aliquam elementum

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?