Le soleil égaré

Un soleil a été égaré
Par manque d’indulgence
D’un brin d’attention
Il reste en souffrance
Bercé d’illusions
Dans les affres du temps
Et l’arrogance du silence
Aujourd’hui menace hier
D’un grand brouillard d’amnésie
Mais que dit la mer ?
Celle qui sans cesse reflue
Dans la mémoire effarée
N’a plus sa couleur gemme
Elle psalmodie la litanie
D’une promesse non tenue
Echouée avec l’écume
Le froid a saisi la fleur
-devenue chrysanthème-
Jusqu’au cœur
Sourde enclume
Le gel s’allie
À la main désormais nue
Pour le perdu de vue
De la part des anges
Ne reste qu’une brume
De l’utopique songe

Mont Chouf
Cèdre 11

Mardi 27 octobre 2015

  • Vues1270
  • Aime0
  • Évaluations12345

2 Commentaires
  1. Trémière 4 ans Il y a

    joli soir Soibon,

    c’est la première fois que je vous lis. Je vous découvre donc et avec plaisir.

    un poème triste qui dit la douleur de perdre ses repères.

    le monde change, il faudra s’adapter mais est-ce possible ?

    A vous lire !

    Bonne soirée.

    Bien amicalement.

  2. galaxie 4 ans Il y a

    ” Notre désir est voué à l’errance. Notre volonté est sans poids. Parfois quand même, on approche quelque chose” Christian bobin
    On garde toujours quelque chose de ce qu’on a perdu
    Merci de cette poésie émouvante et toute en sensibilité
    galaxie

Laisser une réponse

©2019 Jepoeme.fr L'utilisation du site JePoeme.fr implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Règles de confidentialité

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?