LE RETOUR DIABOLIQUE

ils me disent :”va au diable!
toi et tes petit souliers”
parce qu’avec eux j’ai creusé le sable
oublieux de ma moitié

et après que je les eu bien écouté
et c’est là tour pendable
je m’en vais bien pédaler
assez loin

je laisse mon autre en forme d’éponge m’attendre
dans la lande ou dans la foret
se dorer (comme un toast) sous la lune bleue et tendre
puis je réapparais
comme petit cœur à prendre
bien frais et disposé
enfin

ils me disent :”va au diable !”
et c’est ce que je fais
ils me disent : “d’où tu arrives ?
avec tes sabots de souliers”
puisque avec eux je me fais inénarrable
oublieux dans mon entier

et avant même de les avoir écouté
et comme c’est préférable
je me mets à creuser
joliment

je laisse cet autre cornu m’étreindre
au moi d’aout de chaque année
et dans ma maison jouer à gémir et se plaindre
entre rêve et réalité
puis il disparaît
se bornant enfin à un autre hémisphère

ils me disent : “d’où tu arrives ?”
je leur dis que j’étais déjà là

  • Vues1503
  • Aime0
  • Évaluations12345

©2021 Jepoeme.fr L'utilisation du site JePoeme.fr implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Règles de confidentialité

Phasellus Aliquam felis dolor. tempus Sed Donec ultricies dictum facilisis

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?