LE PASSAGER DU NÉANT…

LE PASSAGER DU NÉANT…

A l aube de mes jours ,
Déjà la chaloupe il fallait écoper ,
Mais sans conscience des dangers ,
Inhérent a la vie .
Un tryptique d amour prodigue ,
J ai coule une pré jeunesse heureuse .
Grandissant , m exilant loin de mes repères secrets ,
Loin de ma nature vénérée .
J ai découvert l aventure ,
De nouveaux mondes a explorer ,
Mais aussi , plus de dangers ,de cruautés…
Des personnes blessées ,déchirées ,
Ayant  perdu la volonté de se relever .
La chaloupe est devenu jonque ,
Le verre pour écoper ,en seau s est transforme .
Empli de la volonté du tryptique ;
Des âmes ,tant d âmes je me suis mis a porter ,
La mienne ,en arrière-plan reléguée ,
J ai pleure pour elles ,
Souffert milles maux a leurs cotes ,
Oubliant jusqu a ma vie ,qui doucement s enfuyait .
Alors un ange éphémère m a dit :
Tu ne peux porter tous les mots du monde ,
Pour Atlas déjà , ça avait comme nom : punition .
A en perdre la raison ;
Comment ne puis je refléter ,
Tout l amour que l on m a porte ?
Comment pouvais je ne pas la partager en retour ?
Aujourd’hui ,pour apaiser mes tourments intérieurs ,
Qui jamais si actifs n ont été ,
Je crée des mondes ,des univers contrôles secrets et scelles ,
En leurs cœurs ; un mot ; donner ,
Des espaces temps pour soulager ,
Mais peu y sont convies ….

  • Vues179
  • Aime0
  • Évaluations12345
0 Commentaires

Laisser une réponse

©2019 Jepoeme.fr L'utilisation du site JePoeme.fr implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Règles de confidentialité

elit. ut risus. sit Curabitur suscipit efficitur. Nullam commodo at ipsum leo

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

Create Account