Le nom d’une rose

Le nom d’une rose

Avant d’être un nom que fut donc la rose,
Fut-elle gorgée du secret des choses
Qui sont nées pendant l’éblouissement,
D’étoiles laquées, d’astres fulminants ?

Tant de souvenirs ont percé mon coeur,
Aiguilles têtues d’anciennes douleurs,
Lancinant écho d’un bonheur promis
Qui, dans les nuées, s’est trop tôt enfui.

Ne reste qu’un mot que le temps poudroie
Le torrent des ans l’entraîne sans voix
Dans le tourbillon des vaines mémoires
Des pages tournées d’un obscur grimoire

Avant d’être un nom que fut donc l’amour,
Fut-il ce baiser déposé un jour
Comme un pétale de roses flétries
Qui survit, tremblant, au bord de la nuit ?

“Stat Rosa pristina nomine, nomina nuda tenemus.
Il était autrefois quelque chose nommé rose, il ne nous reste que le nom”.

A la mémoire du grand écrivain Umberto Eco.

  • Vues1269
  • Aime0
  • Évaluations12345

©2021 Jepoeme.fr L'utilisation du site JePoeme.fr implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Règles de confidentialité

fringilla libero Aenean facilisis consectetur elit. id, velit,

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?