Le naufrage de l’Âme,

Le naufrage de l’Âme,

Il y a des détours cruels et sombres
Aux éclats amers et sans trêve,
Transmettant le mystère aux ombres
Et qui parviennent à tous nos rêves.

Les songes aux tristes encombres
Apportent des reflets austères
Dans la moiteur de nos décombres,
Nous enfonçant dans la misère.

Les sourires de nos silences
Cachent toutes nos ecchymoses
A l’affût de nos indolences
Afin de quitter nos névroses.

Les rites ingrats de notre vie
Parcourent à l’infini sans cesse
Avançant à tâtons toutes les nuits,
Nos rêves amers de détresse.

Il pleure les larmes de son corps
Souhaitant que ce ne soit pas fini,
Tout en récupérant au dehors
Les rives aux couleurs de la vie…

Basile Béranger Chaleil

le 08 Août 2017

  • Vues2523
  • Aime0
  • Évaluations12345

4 Commentaires
  1. caroline 3 ans Il y a

    petite leccture du soir avec un coeur et une etoile avec de gros bisous textes tres reveur pour une bonne nuit

  2. Auteur
    Chaleil 3 ans Il y a

    Merci Caroline. Pour ton avis ainsi que ton passage par ici.
    Bonne nuit.
    Basile

  3. Gabrielle 3 ans Il y a

    navrée que mon com soit disparu, je ne sais plus ce que j’avais écrit, j’en suis désolée
    très beau texte mais très triste aussi
    @micalement

  4. Auteur
    Chaleil 3 ans Il y a

    Mais ce n’est pas grave Chère Gabrielle… L’essentiel étant qu’il tais plu ce poème…

    Merci…

    Basile

©2020 Jepoeme.fr L'utilisation du site JePoeme.fr implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Règles de confidentialité

Praesent non libero diam vulputate, porta. et, sem,

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?