Le monde d’aujourd’hui

Comme un enfant qui réclame sa mère
Un marin que le phare à délaissé
Comme une veuve sortant d’un cimetière
D’un être détestable que l’on veut égorger.

Mais aussi comme un vent qui se lève
Nous portes des parfums d’un au-delà
Comme une note bleue qui souligne nos rêves
Un ange bienfaiteur qui emboîte nos pas.

Un bateau survivant au milieu des tempêtes
Une chanson surgit des larmes et des deuils
Quelques miettes de vie que l’on vend, qu’on achète
Et que l’on posera sur le bois d’un cercueil.

Une étoile oubliée qui, dans nos bras, s’attarde
Pour faire de la nuit une aurore sans fin
Une fleur qui sourit devant un soleil moutarde
Un dangereux poison dans la coupe de vin.

Le monde d’aujourd’hui nous propose
Le bien et le mal, le noir et le blanc
Des ronces, de l’ivraie et des bouquets de roses
Des jolis coups de cœur, de tristes coups de dents.

– Truly

  • Vues3746
  • Aime0
  • Évaluations12345

2 Commentaires
  1. Larsenbac 5 ans Il y a

    Comme le chantait Graeme Allwright en 1966

    “Le temps est loin de nos vingt ans
    Des coups de poings, des coups de sang…”

    mais le constat est admirablement imagé,
    j’en reprendrais bien pour vingt ans !

    Cordialement

  2. ayouda 5 ans Il y a

    Une fleur qui sourit devant un soleil moutarde. C’est beau. J’ai aime beaucoup votre Poeme . FELICITATIONS. Merci du partage.

    Amities.

©2021 Jepoeme.fr L'utilisation du site JePoeme.fr implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Règles de confidentialité

elit. ut adipiscing ultricies quis, odio vulputate, Lorem

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?