Le mois de Décembre

Diminué par mes jours sans lueur, je vous déroule mon tapis blanc
Éclairages scintillants des foyers, vous annonce mes jours de fête
Cadeaux à volonté pour les plus sages, et chalet au Mont-Blanc
Étincelles dans les yeux des petits, je suis la mère parfaite
Mes souhaits de fêtes brillent dans les villes de lumière
Bientôt une nouvelle année et je disparaîtrai sans regret
Rayonnez-vous ! car cela ne durera pas, instant d’une crémaillère
Embrassez-vous ! c’est la joie, nouveau concept du progrès.

  • Vues1894
  • Aime0
  • Évaluations12345

©2021 Jepoeme.fr L'utilisation du site JePoeme.fr implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Règles de confidentialité

efficitur. felis luctus leo. Phasellus venenatis sem, id justo ipsum facilisis adipiscing

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?