Le Mensonge (ou Menterie)

Le Mensonge (ou Menterie)

Comment parler de lui, de sa fragilité…
Il était une fois, un personnage autiste,
Qui n’avait point de Foi, mais pouvait être altruiste,
Joyeux ou pernicieux, jusqu’à l’hostilité.

Ce manipulateur est un comédien-né,
Qui joue de nos douleurs et se montre arriviste,
Dès qu’il ressent nos peurs, en véritable artiste,
Il prend un ton trompeur pour nous illusionner.

Ah… Que n’a-t-il flatté maintes fois mon ego !
Ce mendiant de l’amour a tenté mon cerveau,
Se heurtant, tour à tour, au mur de ma conscience…

Je n’ai point de haine, je ne suis point jaloux,
Il ne peut qu’échouer et subir mon courroux,
A vouloir secouer toute mon existence…

07 mai 2018, les Sept-Deniers (31200)

  • Vues620
  • Aime0
  • Évaluations12345

©2021 Jepoeme.fr L'utilisation du site JePoeme.fr implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Règles de confidentialité

ipsum quis leo. dapibus Phasellus adipiscing consequat. venenatis,

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?