Le lien du manque

Longtemps j’ai navigué au vague du nihil
La peur __ à chaque fois __ m’y faisait chavirer
Et j’ai viré __ souqué loin des rives tranquilles
Poursuivant la lueur des chimères d’étoiles

Pour un trop __ pour un moins __ pour un rien mis les voiles
Emportant avec moi les raisons de la fuite
J’ignorais les émois d’escapade en poursuite
Recherchant dans l’ailleurs les raisons de ce mal

J’en étais mon bourreau me désignais victime
Le coupable du crime était bien mon ego
Je portais dans mes eaux les blessures d’estime
M’éloignant de l’envie et ses plages sublimes

Le fautif était manque __ une excuse géante
Une vision du monde au format négatif
Une forme de rien comme un vide natif
Une plaie idéale aux balèvres béantes

Elle m’arrangeait bien la douleur de mon âme
J’y demeurais dans l’ombre à l’abri de tout risque
L’accusais __ j’étais lâche en cultivant ce drâme
Bâttant coulpe de vie et grimaçant d’un masque

Mais le loup de velours était prison de faire
Les barreaux s’allongeaient au décompte des jours
J’ai senti s’approcher les démons de l’enfer
Et mon corps se vider __ sans passion __ sans amour

Il a fallut défaire __ et apprendre du coeur
En explorer le jour __ l’instant et les silences
Dépasser le passé se libérer des leurres
Accepter dans l’amour l’apeuré de l’enfance

L’harmonie était là à portée du regard
De l’image dans l’ombre inversé de reflet
Chaque manque est un plein évoquant le délié
En épousant de nuit __ la lumière d’un phare

© Copyright Merle Bleu

  • Vues1991
  • Aime0
  • Évaluations12345

©2021 Jepoeme.fr L'utilisation du site JePoeme.fr implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Règles de confidentialité

venenatis, commodo Phasellus fringilla lectus ante. neque.

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?