Le Fou de la Reine

A travers tes yeux je découvre la tendresse.
Ton regard m’inonde de lumineuses caresses.
Nuits et jours je rêve de ta bouche pulpeuse.
Je nous vois danser, nous et tes spasmes d’heureuse.
Te sentir évoluer près de moi m’enivre.
Brusquement j’ai envie de chanter et de vivre.
Ma respiration de plus en plus s’accélère,
Nous rejetons ce qui nous sépare, même l’air.
On touche par ce pouvoir notre peau tressaillante.
Je suis ébloui par ta lumière éclatante.
Je maudis les jours dont tu ne fais pas parti.
Tout contre toi et en toi, là est ma patrie.
Quand les jours sont moroses je pense à ton sourire.
Nos corps fatigués par le bonheur et le rire.
La vie est décidément belle quand on est deux.
Sous toi, sur toi, avec toi moi je suis heureux.
Le jour qui nous séparera est un maudit.
La passion est une force, on l’a trop peu dit.
Je sais, tu es plus amoureuse que Juliette.
C’est que nos âmes grâce à nos corps font une fête.
J’adore quand tu me dis que je suis ton héro.
A vie ma Juliette je serais ton Roméo.

  • Vues1255
  • Aime0
  • Évaluations12345

1 Commentaire
  1. Personne 3 ans Il y a

    Joli poème d’amour qui est un plaisir de lire et je le fais sortir des oubliettes. 😉

    1 j’aime + *****

    Amicalement
    Personne 😉

©2021 Jepoeme.fr L'utilisation du site JePoeme.fr implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Règles de confidentialité

sit luctus in dolor ut consectetur Praesent eget

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?