Le feu, ça crée du lien…..

Quand la lave s’écoule et lave sans brûler….

Ô Vésuve en émoi ! Tu répands sur mon drap,
Où ton corps ruisselant a saveur de groseille,
Ce doux aigre savant que mon cœur qui surveille
Apprécie avec heur, explorant ta toundra.

Ô compagne chérie aux si soyeux appâts
Tu fais vibrer mon for quand je me fais abeille
Butinant ton bouton à l’odeur sans pareille
Lui qui dit ton amour quand je fais mon repas.

Lors la nuit se consume en long flirt qui perdure
Quand la lune en témoin voit en la procédure
Un Amour partagé qui se dit en soupirs.

Tu sais si bien doser ton effort dans l’envie
Que je vais jusqu’au bout, avant de m’assoupir.
Ne dérègle plus rien : tu es toute ma Vie….

Quand la flamme s’endort la braise sommeille encor en corps

  • Vues2022
  • Aime0
  • Évaluations12345

30 Commentaires
  1. Partagas 5 ans Il y a

    Poème érotique (genre que je n’aime pas du tout). Mais je veux dire qu’il est bien écrit (on est sur un site de poésie, non ?). J’apprécie la forme – quoique “glapir” est assez bestial- à défaut du fond. Mais c’est poétique…heureusement. Cordialement, Tonin.

    • Auteur
      Tonin Dulot 5 ans Il y a

      Cet écrit (œuvre de fiction et non de friction), à l’image de ce que d’illustres anciens ont écrit , est un hymne à l’ Amour qui se vit en alcôve, sans aucune retenue, parce que l’intimité absolue permet l’expression sans équivoque de sentiments jaillissant au cours de relations fort amoureuses.

      En tous cas, je ne publie JAMAIS pour provoquer…je contribue en des styles différents à sublimer notre pensée personnelle fort distincte de la pensée unique..(allez donc consulter l’ensemble de mes publications sur ce site)

      Sans aucun regret pour cette publication qui doit, cependant, correspondre à des cas vécus sans ostentation…

      Merci pour l’intérêt porté à cet envoi…mais , par curiosité, allez lire les autres textes et dites m’en des avis aussi spontanés

      Respectueusement
      Tonin

  2. pheukiou 5 ans Il y a

    Je ne le trouve absolument pas bestial et très réussi pour ma part 😉

    • Auteur
      Tonin Dulot 5 ans Il y a

      Pourquoi donc s'”embêter” quand le cœur est spontané, pudique et hostile à l’ostentation…

      L’ésotérisme de certains phrasés mettent parfois un voile inutile quand la spontanéité est de vivre sans verrou…

      Merci pour l’avis sur la vie…

  3. Partagas 5 ans Il y a

    Je parlais du terme “glapir”, pheukiou, c’est tout. Vous savez lire et commenter ?

  4. pheukiou 5 ans Il y a

    J’avais bien lu, je sais lire effectivement mais je me suis peut être mal exprimé… ceci dit ça n’avait rien d’agressif.

    Et bordel, vous auriez tout à) fait le droit de le trouver bestial, qu’est ce que c’est que cette histoire ? Hum ?…

  5. Partagas 5 ans Il y a

    Vous vous êtes mal exprimé, soit. Mais nous sommes sur le post de Tonin Dulot. Attendons donc ses remarques. Les mp sont un mode de communication aussi. Faites attention à votre langage…poésie oblige. Bien à vous, “pheukyou” (pseudo peu respectueux, il me semble).

    • Auteur
      Tonin Dulot 5 ans Il y a

      Seuls les anglophones sauront traduire…les autres verront de l’inédit qui s’avance quand d’autres reculent devant l’audace…

  6. Amarante 5 ans Il y a

    Elle aurait mérité un accueil plus digne de son auteur, cette magnifique ode à l’amour charnel.

    Malheureusement les ergotages qui maculent cette belle page sont assez dissuasifs pour faire taire les lecteurs, et surtout les lectrices….

    Je suis étonnée qu’aucune poétesse –mais c’est vrai il y en a de moins en moins sur ce site- n’ait osé se prononcer avant moi…
    Est-ce dû à l’intimidation causée par ce que Tonin appelle fort diplomatiquement AUDACE ?
    Sans doute…. Dommage !

    ****
    Allez, je m’y risque :

    Même si l’histoire est fictive, je pense sincèrement que la tendresse et l’émotion omniprésentes ne peuvent être pure invention. Il faut avoir la chance de connaître intimement cette situation pour en parler si bien. Foi de femme aimante et aimée !

    Merci Tonin pour ce magnifique poème
    Bien à toi
    Amarante

    • Auteur
      Tonin Dulot 5 ans Il y a

      Seule la VÉRITABLE motivation demeurera intime certitude pour l’auteur…

      L’interprétation est possible et tolérée, sinon pourquoi publier…

      L’assertion d’une inspiration pure, sereine et sincère doit couper l’herbe à toute déviance ….la personnalité de l’auteur peut être appréhendée grâce à l’exégèse de l’ensemble de ses écrits…

      A la supputation qu’un brin de vécu est probable pour renforcer cette forte écriture, je réponds que lorsque l’on connaît ses saints, on les adore…

      Merci complice avocate, tu ne perds rien à t’investir ainsi

      Merci donc
      Bien à toi
      Tonin

  7. Larsenbac 5 ans Il y a

    Je crois qu’il faut effectivement défendre la poésie, quand elle s’exprime de manière aussi affinée, en termes choisis, sur un sujet où beaucoup se sont cassé les “dents”..
    Après, la publication expose aux remarques, et je suis aussi d’accord sur le droit de réponse, qui doit être laissé à l’auteur, et non aux commentaires des commentaires (je fais ici exception… 😉 )
    Peut-être faudrait-il un préambule, mais ce serait priver le lecteur d’une grande partie de sa liberté !

    Nonobstant la forme poétique, on pourrait relever le caractère subliminal de la situation géographique, qui place des abeilles et des groseilles sur un volcan dans la Toundra… 🙂

    Moi, j’adhère, je vais et je viens, … et je me retiens !

    L@rs

    • Auteur
      Tonin Dulot 5 ans Il y a

      On voit TOUJOURS le monde tel que l’on est donc tel que l’on naît

      Sourire en coin et regard torve pour les “sans cibles”…

      Amicalement
      Tonin

  8. Entrelac 5 ans Il y a

    Bonsoir

    En tous les cas le feu sacré ….met le feu aux poudres 🙂
    Ce n’est pas moi qui vais jeter la pierre ….sur un texte qui chante l’amour charnel , je dirai même HEUREUSEMENT , car aimer c’est vivre !

    De plus la poésie n’a pas a être timorée….édulcorée et que sais-je encore ? Dans ce sonnet on peut y lire ,aussi , le sentiment amoureux !bref une délicieuse déclaration d’amour

    “Quand la flamme s’endort la braise sommeille en corps” voilà tout est dit
    Un grand merci pour votre plume

    EL

    • Auteur
      Tonin Dulot 5 ans Il y a

      Suivant sa propre expérience, vie propre, on y lit un haut cri d’Amour pour dire ‘tu es toute ma vie” ou bien une supposée provocation dégoulinant de lascivité débridée…et impudique..

      Voyons donc midi à sa porte ou à sa portée…

      Ici les termes sont surtout intensément sensuels et centrés sur le partage de complicité à louer…

      Merci pour votre commentaire qui dit comment taire une pulsion étonnante…

      Bien à vous
      Tonin

  9. Pegase 5 ans Il y a

    Pas mal, c’est bien construit et pas forcément dans la catégorie érotisme , ça existe des handicapés mentaux sexuels?

    • Auteur
      Tonin Dulot 5 ans Il y a

      Merci pour le compliment et la visite….dans ma réponse au commentaire précédent et même dans d’autres avant celui-là je dis une part à considérer avec attention car alléguée avec profonde conviction…

      bien à vous
      Tonin

  10. Boho 5 ans Il y a

    je ne suis pas puritaine, loin de là, mais je garde pour ma part une certaine réserve et pudeur sur la vie privée. vos parties de jambes en l’air publique me choquent un peu!

    • Auteur
      Tonin Dulot 5 ans Il y a

      Je répète ici à qui veut entendre ” on voit le monde tel que l’on est”

      Je sais que ce propos est ésotérique et fort alambiqué ..quant à votre commentaire, il est sur une pente dangereuse qui vous explose en plein vol, à mes yeux…

      J’espère que vous mesurez la portée de vos propos…

      L’exégèse didactique demande un entraînement préalable à la maîtrise de soie….

  11. Auteur
    Tonin Dulot 5 ans Il y a

    Vous n’êtes point fin limier, car ce texte ne désigne en aucun cas un éventuel complice en l’occurrence..

    Je suis, en même temps, outré par de telles allégations qui révèle un acharnement compulsif à fantasmer sur des postures exemptes de perversion…

    Vous persistez à commenter ce texte, mais évitez de donner votre avis sur tous mes autres textes…c’est cela même qui me renseigne sur votre état d’âme…

    Je vous salue pour la dernière fois…

  12. Boho 5 ans Il y a

    Ah oui, vos textes sur le roi Louis XIV, désolée mais ça me pompadour!

  13. pheukiou 5 ans Il y a

    Pour que ce soit pas public reste encore à ne pas le rendre vous même… alors de quoi vous plaignez vous ?

    S’agirait d’en avoir pour un gramme de bon sens.

  14. pheukiou 5 ans Il y a

    J’vous demande pas l’adresse.

  15. Amarante 5 ans Il y a

    Pauvre Boho, jadis on aurait dit de vos borborygmes
    Qu’ils ne valent même pas le papier pour les essuyer
    Aujourd’hui, progrès oblige, ils ne valent pas un octet,
    Et sont de vos diverses prestations le piètre paradigme.

Laisser une réponse

©2020 Jepoeme.fr L'utilisation du site JePoeme.fr implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Règles de confidentialité

Nullam dolor. ut Sed sem, risus lectus

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?