Le dormeur sous la neige.

C’est un rocher affleurant sous un tapis blanc,

Cerné d’arbres et de ronces de toutes sortes,

Il abrite des mousses et des feuilles mortes :

C’est une cavité où l’air est d’un froid cinglant.

 

C’est un berger, le visage gercé, sanglant,

La tête dans sa capuche, un rien la supporte,

Sous la neige blotti, pour lui, plus rien n’importe.

Auprès, une brebis se débat en bêlant.

 

L’octobre, capricieux, l’a surpris sans défense :

Oublié par mépris et par indifférence,

Son corps aura gelé dans son burnous trempé.

 

 La brise ne fait plus tressaillir ses narines,

Tant il semblait dormir sous cet arbre aux épines.

Dans son lit d’humus, la froidure l’a tué.

 

 

  • Vues2327
  • Aime0
  • Évaluations12345

©2021 Jepoeme.fr L'utilisation du site JePoeme.fr implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Règles de confidentialité

efficitur. libero vulputate, Phasellus commodo risus mattis libero felis ut Nullam

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?