Le Devoir

Ai-je fait mon devoir ? J’ai observé le ciel
Ses myriades d’étoiles et ses réponses partielles,
Sur la crête rougie, je cherchais l’espérance
Au milieu des cadavres de notre fulgurance.

Y a-t-il un vainqueur quand on a piétiné,
Flanqué d’une bannière, des lendemains mort-nés ?
Mon idéal se fane aux plaintes des mourants
Qui mirent dans la bataille l’énergie des tyrans.

Mais c’était mon devoir, mon destin ma patrie,
Dussé-je larmoyer jusqu’au bout de la nuit
J’exigeais de moi-même comme un but comme un cri,
Ce don sacré de soi nécessaire à autrui.

Accomplir mon devoir est une nécessité,
Et je dois m’y résoudre pour vaincre ma cécité
A l’écoute de mes pairs, donner force et vigueur,
Et dans mon cabinet apprivoiser ma peur.

Compagnon du devoir pour que je me connaisse
Pour que j’ouvre mon cœur et hisse ma raison,
C’est une obligation morale pour que naisse,
L’homme régénéré après son oraison.

  • Vues923
  • Aime0
  • Évaluations12345
0 Commentaires
  1. Auteur
    victormarie2 3 années Il y a

    Bonjour
    Non ce petit poème n’est pas une apologie de la guerre. Pensez à une parabole. Nous avons tous des droits des devoirs mais un seul Devoir (si l’on se targue appartenir à une espèce pensante et agissante…)
    Mais j’attends vos commentaires
    Amitiés
    VM

Laisser une réponse

©2019 Jepoeme.fr L'utilisation du site JePoeme.fr implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Règles de confidentialité

in quis Praesent elit. ante. efficitur. felis ut quis, venenatis

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

Create Account