Le Départ des tourterelles (Zajel)

Le Départ des tourterelles (Zajel)

Elles sont parties mes fines tourterelles
Elles sont parties à tire-d’aile
Mon cœur ne pouvant vivre sans elles
Comme un vieux cep languit

Une, femme, de césarienne morte
O destinée si lourde si violente
Mon âme à son sort se lamente
Accordéon en si Mineur gémit

L’autre fêta ses florales fiançailles
Laissa en cendres mes entrailles
Rompit le subtil fil de nos mailles
Lustra la nageoire et fuit

Une autre en la Belle et verte saison
Me fit boire le vin de la trahison
Prit le chemin de la vile raison
Et d’un infidèle amant se lie

Et rien que leurs sacrés noms
Au vent de l’oubli semant leurs sons
Me reviennent en airs de chansons
Hayette,Nezha et Rany..

Et seul avec mes vains regrets
Je compose en gamme de tercets
Ces tristes et vieillots couplets
Mourant en Finale de Mélodie..

Luthoriental le 14/12/2015

  • Vues1383
  • Aime0
  • Évaluations12345

©2021 Jepoeme.fr L'utilisation du site JePoeme.fr implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Règles de confidentialité

Curabitur tristique ipsum consectetur ut libero non eleifend dolor. sed quis,

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?