Le bon texte.

 

Me revoilà devant une feuille blanche. Ce qui me pouce à le faire, c’est une muse ordinaire : une anxiété mêlée d’angoisse. Il s’agit sans doute d’une bonne recette pour pousser l’Homme à méditer et à partager ses pensées les plus profondes (selon le niveau de réflexion de chacun d’entre nous).

Me revoilà encore une fois devant cette maudite feuille vers laquelle je me tourne lorsque je ne trouve nul réconfort. Mais cette dernière m’effraye toujours. C’est dû sans doute à la peur d’échouer. Il est question de passer à côté d’un bon texte.

Me revoilà encore une fois au point de départ. Qu’est-ce qu’un bon texte ? Je commencerais plutôt, pour y répondre, par un procédé d’élimination. Je hais les textes érigés à partir de mots compliqués qui ne veulent rien dire en fin de compte. Le dictionnaire, une fois visité, m’informe avec certitude que le mot en question n’est en réalité qu’un ensemble de lettres qui désignent un concept flou. La vie est assez compliquée pour qu’on en rajoute des complications. Je dirais donc que j’aime les textes qui sont bâtis à partir de mots connus d’au moins 50% des usagers de la langue. Un texte bâtis sur le model des anciennes maisons en pierres qui résistent au froid et à la canicule.

Me voilà enfin en début d’analyse. Celle d’un ignorant bien sûr. En effet, on m’a toujours appris qu’un courant littéraire est fondé sur certaines caractéristiques. Si l’on prend l’exemple du romantisme, c’est retour à la nature entre autre. Pour le réalisme, c’est les longs passages descriptifs à vouloir dire quelque chose et auxquels les critiques entre les lettrés veulent bien donner du « sens ». Jusque-là, je continuerais à lire des textes. Mais arrivé à Nadja et au surréalisme, au délire, au rêve et à la « création », disons que la lecture vient ajouter du sel aux plaies que m’engendre l’angoisse. Bref, mon objectif n’est point d’aller faire le tour des cafés littéraires. Il me semble que si vous m’avez lu jusque-là c’est que vous vous êtes rendu compte que je ne m’avais pas fixé comme objectif de vous faire part d’un « bon texte ». J’ai juste voulu vous demander ce qu’entendez-vous par un bon texte.

Me voilà à la fin de mon texte.

  • Vues1539
  • Aime0
  • Évaluations12345

©2021 Jepoeme.fr L'utilisation du site JePoeme.fr implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Règles de confidentialité

Aenean vulputate, in leo. et, Phasellus ipsum luctus ut

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?