LE BAL DES CITROUILLES

LE BAL DES CITROUILLES

Le vieux château hanté, accroché dans le noir
Sous ubn e nuit sans lune
Accueille pour un soir
Le bal descitrouilles

Des sorcières masquées
En robes jaune orangé
Jouent les gentes Demoiselles
Minaudant par-ci, par-là
Cherchant un prétendant
D’autres en haillons
Dentelles en toile d’araignées
Dans la Salle de bal illuminée
Se font admirer devant de grands miroirs.
Au milieu de ka pièce,
Une brouette en or
Pleine de friandises laisse apercevoir
Une corbeille d’argent
Dans laquelle est caché un merveilleux trésor
Que le Prince des Lieux

Offrira à la plus belle
En lui donnant son cœur.

Les lumières clignotent
Comme des feux-follets
La musique en cadence
Emporte la foule ardente
Qui danse, qui danse.

Dehors ; le hibou avec ses yeux dorés
Semble bien s’amuser
Et va fermer le Bal
En chantant
Très très fort
La chanson des blés d’or

  • Vues2653
  • Aime1
  • Évaluations12345

©2021 Jepoeme.fr L'utilisation du site JePoeme.fr implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Règles de confidentialité

Nullam non Curabitur at ut venenatis Praesent libero Lorem

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?