L’Autômne

L’Automne,

Au trépas de notre automne annoncé,
La vie, si belle et joyeuse arrivée,
Nous apparaît précieuse immaculée
A nos veines si bleues et délavées.

Nous rêvons tous à nos yeux d’enfants
Courant les chemins tordus de la vie
Qui nous ont emmenés enfin plus grands
Souhaitant vivre encore longtemps ici.

Aux rêves vécus pour certains de nous,
Ceux-là nous font bien rire quelque fois.
D’ autres n’étant jamais nés malgré tout
Nous font espérer de meilleures joies.

Tu fais désormais partie de ma vie
Pour laquelle j’ose espérer enfin
Ne jamais te perdre malgré un cri,
Celui qui nous réunira demain.

Tous les kilomètres de nos chemins,
Parcourus séparément, ont unis
Nos tristes cœurs blessés sans lendemain
Sortant notre rencontre de la Nuit.

Malgré erreurs et mauvaises pensées
Rien au Monde de beau ne m’attire.
Mon ultime rêve et de t’enlacer
Pour serrer ton cœur et le ressentir.

Basile Béranger Chaleil

Le 27 décembre 2016.

  • Vues2395
  • Aime0
  • Évaluations12345

4 Commentaires
  1. Jeanlegentil 2 ans Il y a

    Tout simplement bravo.

  2. moimeme 2 ans Il y a

    Arrivé à l’automne de l’age ,on devient plus sage et c’est l’esprit sage qui peut mieux apprécier les choses de la vie.
    Merci pour cette agréable lecture pleine de sapience.
    Amicalement
    Rachid

  3. Personne 2 ans Il y a

    Très belle plume, ton écrit me ressemble et j’adore la fin, je suis touchée et sensible à ton poème car il me fait penser à un être très cher………….. Merci beaucoup de l’avoir écrit et posté car je reviendrai le lire.

    1 j’aime + étoiles

    Amitié
    Personne 😉

  4. Auteur
    Chaleil 2 ans Il y a

    Je te remercie chère personne…. Merci également Rachid et Jeanne gentil.
    Basile

Laisser une réponse

©2019 Jepoeme.fr L'utilisation du site JePoeme.fr implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Règles de confidentialité

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?