Larmes de Sang ….

 

          Tous ces jours qui naissent,

          Tous ces jours qui blessent,

         Où mon âme déchirée

         Dans cette vallée brûlée

         Ne trouve sa place.

         Je verse chaque fois

        Ces quelques larmes,

        Ces larmes de sang

       Pour un monde non mérité

      Où trône vanité et coeur de glace.

    À toi le père qui brise ses enfants,

    Je dis cela:que fondent sur toi les foudres divines.

   À toi la femme qui ne peut enfanter:

    Les enfants sans mères sont légion

 À toi le fils qui vole les siens:

  Ton fils à ton tour te volera

 À toi le meurtrier de la personne âgée:

Que tous les tourments de l’enfer te soient agrée

Et de nouveau je pleure,

Je pleure sur la souffrance

Sur le détresse de la femme seule

Sur l’enfant soldat fanatisé par son père

Sur le nouveau-né héritier du sida

Sur l’homme déchiqueté par les mines

Larmes, larmes de sang

Lorsque vous roulez sur mes joues

Je sais et je puis dire

Que je ne désire vivre ici

  • Vues2726
  • Aime0
  • Évaluations12345

0 Commentaires

Laisser une réponse

©2019 Jepoeme.fr L'utilisation du site JePoeme.fr implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Règles de confidentialité

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?