L’arbre …

Il était le plus beau, il était le plus fort,
Le seigneur de ces lieux, l’empereur du village,
Mais la rage du ciel un jour l’a mis à mort
Maudits soient les grands vents, maudits soient les orages.

On a fait de son tronc des planches ou des croix,
Indignes souvenirs d’un si puissant monarque,
Mais qui donc se souvient des fastes des grands rois
Une fois que Charon les a pris dans sa barque.

D’aucuns diront sans doute ils ne valaient pas mieux,
La camarde en passant gomme les différences,
Les branches amassées ont du finir au feu,
Comme grands oubliés de l’Histoire de France.

Pourtant quand il est mort, nous avons tous pleuré
Cet arbre était aussi un peu notre jeunesse,
C’est sous ses frondaisons que nous avions dansé,
Que nous avions connu nos premières caresses.

Il portait en son coeur nos noms ou nos prénoms
Enlacés à jamais, amours de pacotille,
Il avait entendu nos plus belles chansons
Et nos pleurs de gamin quand on perdait aux billes.

Orage, quand tu viens, montre-toi plus clément,
Et toi, range ta faux au fond de ta remise,
Épargnez-nous encore et donnez-nous le temps
De cueillir en chantant des bouquets de cerises.

  • Vues2981
  • Aime0
  • Évaluations12345

7 Commentaires
  1. loupy 5 ans Il y a

    un petit pincement au coeur car c’est une histoire que j’ai bien connue
    il y a à peu près heu… pas plus, ils m’ont coupé mon arbre en forêt de Sénart, j’en avait passé du temps avec c’est bien triste
    bisous

  2. SUNSEA 5 ans Il y a

    Une tendresse toute particulière se dégage de ce poème .. qui me ramène à mes 17 ans , (sourire) , où en forêt de Fontainebleau , nous gravions sur de vieux arbres , nos initiales ou prénoms en souvenir de nos ” amours ” d’adolescents ….

    Très belle lecture aux senteurs” Chlorophylle “.

    Bien cordialement Lauragaël

    SUNSEA

  3. MarieCaroline 5 ans Il y a

    Comme je suis heureuse de retrouver tes merveilleux poèmes LG…Toi qui te dis un simple rimailleur, tu es bien trop modeste! Amitiés, M-C

  4. Entrelac 5 ans Il y a

    Bonsoir

    Combien sommes nous à avoir gravé nos initiales enlacées ou encore siestounné sous L’arbre majestueux !

    De beaux souvenirs poignants , mais l’orage a frappé !

  5. Sylvie 5 ans Il y a

    Bonjour Lauragaël, jamais oublié !
    et merci pour ce poème
    j’avais lu quelque part (gilbert cesbron je crois) que l’arbre humanise mieux un paysage que ne le ferait un homme…
    bien amicalement
    sylvie

  6. Baguette 5 ans Il y a

    Ah! le temps de jadis !
    Merci pour ce poème où tu décris si bien la vie de ce “vieil arbre”
    et sa fin douloureuse dans la vieille cheminée. Le temps a fait
    son oeuvre mais les souvenirs restent.

    Bien amicalement

  7. Thauvin 4 ans Il y a

    très touchée par ce poème, moi qui passe toutes mes soirées en forêt ! Mais quand ce n’est pas l’orage, violent mais appartenant aux éléments, que dire alors quand l’homme le frappe et en plein printemps !

©2020 Jepoeme.fr L'utilisation du site JePoeme.fr implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Règles de confidentialité

facilisis id, id efficitur. velit, libero Phasellus quis diam

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?